Voici pourquoi la simplification des bulletins de salaire effraie les employeurs !

Voici pourquoi la simplification des bulletins de salaire effraie les employeurs !

Dans son vaste projet de simplification, le gouvernement a pour ambition de réduire les lignes du bulletin de paie, à seulement une quinzaine contre 50 actuellement. Ce sera donc la 5ème fois qu’une meilleure lisibilité de la fiche de paie est envisagée.

Malgré une bonne intention du gouvernement, plusieurs Français sont tout de même inquiets par cette réforme. Voici pourquoi.

Les fiches de paie françaises : les plus complexes du monde

Depuis 2017, La France est championne du monde en termes de complexité au niveau des fiches de paie. Et de très loin ! Si chez les voisins européens, les bulletins comptent une quinzaine de lignes, les modèles français en proposent une bonne cinquantaine. Si bien que certains logiciels de paie ont même renoncé à exercer cette activité en France du fait de la difficulté de la tâche.

Mais qu’est-ce qui explique cette complexité ? D’abord, le très riche modèle social français mettant en concurrence plusieurs caisses et organismes collecteurs. À cela, on ajoute des règles nombreuses et complexes, en plus d’une certaine instabilité juridique qui est régulièrement mise à jour.

Lire aussi :  Attention aux virements : la pause de quatre jours qui impacte votre salaire de mars

Certaines informations seront supprimées

65 % de Français affirment ainsi avoir du mal à décrypter tous les intitulés de leur fiche de paie. Dans ce contexte, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie souhaite la rendre plus brève pour qu’elle soit aussi lisible et compréhensible que possible.

La solution selon lui serait de supprimer les détails sur les répartitions des cotisations et des contributions sociales. Plus précisément, au panier les lignes sur les sommes cotisées en mutuelle, prévoyance, les remboursements concernant frais de transport ou les repas. De même que le solde de congés payés et de RTT.

Le ministre souligne toutefois que l’intégralité des informations pourra toujours être fournie par l’employeur à la demande du salarié.

Une nouvelle version qui fait réagir

Il est important de souligner que la simplification ne signifie pas toujours la clarification. Pour les salariés, c’est surtout la transparence qui inquiète. Plusieurs personnes interrogées sur la question estiment même que cette nouvelle version ne pourra rien simplifier, voire même rendre encore plus difficile la compréhension de la fiche de paie. Effectivement, un salarié devra effectuer une démarche supplémentaire pour avoir les détails dont il disposait déjà auparavant.

Lire aussi :  Voici la rente à percevoir tous les mois pour arrêter de travailler en France

Qu’un travailleur puisse mesurer ses exonérations de cotisation dont les entreprises bénéficient aujourd’hui, est très important affirment certains Français. À terme, ces derniers s’inquiètent sur une remise en cause du système de Sécurité sociale. Effectivement, cette initiative pourrait accentuer la méfiance des Français envers les entreprises et les informations transmises.

D’un autre côté, cette modification aura certainement des conséquences sur la gestion administrative des entreprises. De leur côté, elles pointent du doigt un surplus de couts, car elles devront débourser pour les démarches administratives en cas de demande particulière du salarié à avoir plus de détails. Le tout en sachant que la mise à jour des fiches de paie implique également des couts.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles