Toucher le chômage en 2024 les nouvelles options pour les entrepreneurs, est-ce que ça va changer

Toucher le chômage en 2024 : les nouvelles options pour les entrepreneurs, est-ce que ça va changer ?

Quitter son poste actuel pour devenir indépendant ou s’orienter vers un autre domaine, beaucoup en rêve. Mais, si vous décidez de prendre votre envol, vous devez vous assurer d’avoir un minimum de revenus, le temps que votre nouvelle affaire ou votre nouveau projet soit bien en place.

Découvrez dans cet article comment toucher le chômage en 2024. Ces nouvelles options pour les entrepreneurs pourraient-elles tout changer ? Focus !

Démission en CDI avec motif légitime

Techniquement, l’indemnité de chômage n’est attribuée que si l’employé a été privé d’emploi. Si vous êtes toujours en poste en CDI, déposer une démission tout en bénéficiant d’une allocation d’aide au retour à l’emploi peut être envisageable uniquement si vous respectez certaines conditions. Il faudra présenter un motif légitime tel que le déménagement de votre conjoint. Vous devez aussi répondre aux exigences requises par France Travail.

Rupture de contrat pour un projet professionnel

Si un salarié a pour objectif de créer une entreprise ou de se lancer dans une reconversion professionnelle, il peut démissionner pour poursuivre une formation appropriée et percevoir le chômage en 2024. Cette règle est autorisée depuis la date du 1er novembre 2019. Ce motif est accepté uniquement si le projet est attesté par la commission paritaire interprofessionnelle régionale ou CPIR et si vous avez travaillé pendant 1 300 jours pendant 60 mois, soit 5 ans d’ancienneté avant la fin du contrat de travail.

Lire aussi :  Durcissement des règles chez Pôle emploi : vous risquez de perdre votre chômage !

Demande d’une rupture conventionnelle ou RC

Vous pouvez tout à fait demander la rupture conventionnelle de votre contrat de travail à votre employeur via un commun accord. Cette pratique vous ouvre droit aux allocations de chômage de type ARE. Bien sûr, vous devez aussi remplir les autres conditions requises pour obtenir ce dernier. Il est important de souligner en revanche qu’il est interdit d’imposer la RC à son employeur. Il faudra, par conséquent, être plus convaincant lors de la négociation.

Rupture anticipée du CDD

Vous comptez désormais voler de vos propres ailes ? Si vous êtes en contrat à durée déterminée, en général, il n’est pas possible de démissionner tout au long de la période. En revanche, vous pouvez rompre votre CDD de manière anticipée seulement si vous êtes inapte (déclaration par le médecin du travail), si vous avez eu un accord avec votre employeur ou si ce dernier a commis une faute grave. Il peut aussi mettre fin à votre contrat sans avoir à donner des justificatifs. Dans ce cas, vous obtiendrez l’allocation de chômage.

Lire aussi :  Attention aux virements : la pause de quatre jours qui impacte votre salaire de mars

Vous l’aurez compris, il existe de multiples options pour être éligible à l’allocation de chômage 2024. Évitez cependant l’abandon de poste puisque selon la loi du 21 décembre 2022, cette pratique pourrait vous priver des indemnités de chômage.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles