Retraités découvrez si vous serez exempté de la CSG en 2024

Retraités : découvrez si vous serez exempté de la CSG en 2024

La contribution sociale généralisée (CSG) est un impôt qui finance la protection sociale en France. Elle s’applique à tous les revenus, même les pensions de retraite.

L’exonération de la CSG en 2024 est alors une bonne nouvelle pour les retraités. Certains bénéficieront d’une dispensation totale ou partielle de la CSG, en fonction de leur revenu fiscal de référence (RFR).

Quels sont les seuils de RFR pour être exonéré de la CSG en 2024 ?

Pour savoir si vous serez exonéré de la CSG en 2024, il vous suffit de regarder votre avis d’imposition 2023. Eh oui ! Vous remarquerez qu’il prend en compte vos revenus de 2022. Selon votre situation familiale, vous devez respecter certains seuils de revenu fiscal de référence.

Pour une personne seule, la CSG ne s’applique pas si ses revenus sont inférieurs à 12 096 €. Au-delà, elle est partiellement exonérée (taux réduit de 3,8 %) jusqu’à la limite de 15 120 €.

Lire aussi :  Le bonus Agirc-Arrco supprimé : voici combien vous allez perdre si vous êtes nés après 1962

Pour un couple, le plafond d’exonération totale de la contribution sociale généralisée est de 18 864 €. Au-dessus, le montant d’exonération partielle (taux réduit de 3,8 %) est de 23 520 €.

Pour chaque demi-part supplémentaire, il faut augmenter le montant d’exonération totale de 3 384 €, et le plafond d’exonération partielle de 4 200 €. Toutefois, si votre RFR est supérieur à ces limites, vous serez soumis au taux normal de la CSG, qui est de 8,3 %.

Quels sont les avantages d’être exonéré de la CSG en 2024 ?

Être exonéré de la CSG en 2024 vous offre plusieurs avantages. Vous pouvez bénéficier d’une augmentation de votre pouvoir d’achat. En effet, vous paierez moins de prélèvements sociaux sur votre pension de retraite. Par exemple, si vous êtes une personne seule avec un RFR de 12 000 €, vous serez exonéré de la CSG en 2024.

De plus, être exonéré de la contribution sociale généralisée en 2024 vous donnera droit à d’autres avantages fiscaux. Cela inclut la demi-part fiscale supplémentaire pour les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides.

Lire aussi :  Fiscalité en France : la classe moyenne face au défi des impôts malgré la promesse de baisse

À cela s’ajoute l’exemption de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, sous certaines conditions. Les autres avantages sont la réduction d’impôt pour les dons aux associations et la réduction d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile.

Comment demander l’exonération de la contribution sociale généralisée en 2024 ?

Si vous remplissez les conditions requises pour être exonéré de la CSG en 2024, vous n’avez aucune démarche à faire. En effet, c’est votre caisse de retraite qui se charge de vérifier votre RFR auprès de l’administration fiscale. C’est donc elle qui applique le taux de CSG correspondant à votre situation.

Cependant, si vous constatez une erreur, vous pouvez contacter votre caisse de retraite. C’est auprès d’elle que vous pouvez demander une rectification. Pour cela, vous devez alors fournir une copie de votre avis d’imposition 2023. En plus, vous ajoutez un justificatif de votre situation familiale. Il s’agit du livret de famille, de l’acte de mariage, etc.

Lire aussi :  Vous avez droit à une prime de départ à la retraite, voici comment elle est calculée

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur