Surcote de 5% pour les retraités les conditions à remplir sont simples !

Retraite : comment bénéficier de 5% de revalorisation de votre retraite sans attendre!

La retraite est une période de la vie que beaucoup attendent avec impatience, mais qui peut aussi susciter des inquiétudes par rapport aux revenus.

Pour vous aider à optimiser votre pension, nous allons aborder dans cet article le sujet de la surcote de 5 % récemment introduite. C’est un dispositif qui pourrait bien booster vos revenus futurs si vous savez comment en tirer parti.

La surcote parentale de 5% du régime Agirc-Arrco : une aubaine pour les parents retraités

Le régime Agirc-Arrco a récemment introduit une nouvelle surcote parentale de 5 %, offrant aux parents retraités la possibilité d’augmenter leur pension. Cette mesure, qui s’applique aussi bien aux pères qu’aux mères, est conditionnée par plusieurs critères d’éligibilité. Des justificatifs spécifiques seront nécessaires.

En plus de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des retraités, cette initiative vise également à compenser l’impact négatif du recul de l’âge légal de départ à la retraite sur les trimestres cotisés au titre de la naissance ou de l’éducation des enfants.

Lire aussi :  Qu’est-ce que l’Aide au répit de 500 € et comment en bénéficier en 2024 ?

Quel sont les critères d’éligibilité à la surcote parentale ?

Pour bénéficier de cette majoration, les retraités doivent avoir 63 ans révolus et au moins un enfant à charge. Sont considérés comme enfants à charge : les mineurs, les étudiants âgés de 18 à 25 ans et les enfants en situation d’invalidité constatée avant leurs 21 ans.

Chaque année, des pièces justificatives sont requises pour prouver que l’enfant est toujours à charge du retraité. Ces documents peuvent inclure un certificat de scolarité, une attestation d’inscription à Pôle emploi ou une carte d’invalidité. Sans ces preuves, le droit à la majoration peut être retiré.

Peut-on cumuler de la surcote parentale de 5 % avec d’autres ?

La surcote parentale, qui s’élève à 5%, peut être multipliée par le nombre d’enfants à charge du retraité. Par exemple, un parent bénéficiera d’une majoration de 10 % avec deux enfants à charge, 15 % avec trois enfants et ainsi de suite.

Lire aussi :  Quel est le seuil de revenu minimum pour profiter du chèque énergie ?

Cependant, il faut souligner que cette surcote prend fin dès l’instant où l’enfant n’est plus à charge. À ce moment-là, si le retraité est éligible à la majoration familiale de 10 %, celle-ci prendra le relais. Bien qu’il ne soit pas possible de cumuler ces deux types de surcotes, elles peuvent se succéder pour assurer une aide financière continue aux parents retraités.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur