Prévisions 2024 : Quels gains attendre de votre Livret A, LDDS et LEP ?

Prévisions 2024 Quels gains attendre de votre Livret A, LDDS et LEP

Vous avez de l’argent à placer sur des livrets d’épargne réglementés, comme le Livret A, le LDDS ou le LEP ? Vous vous demandez combien ils vont vous rapporter en 2024. Des experts ont fait des prévisions à ce sujet, basées sur les taux actuels et les perspectives d’inflation.

Le Livret A : un taux stable, mais peu attractif

Le Livret A est le placement préféré des Français, avec plus de 300 milliards d’euros déposés à fin 2023. Il offre une rémunération garantie et défiscalisée, ainsi qu’une grande souplesse de retrait et de versement. Son taux est fixé par les pouvoirs publics, en fonction de l’inflation et d’autres détails très importants.

Depuis le 1er février 2020, il est de 0,5 %, son plus bas niveau historique. Il devrait rester inchangé en 2024, sauf si l’inflation dépasse les 2 %. Ce qui n’est pas prévu par les économistes.

Mais attention, le taux du Livret A est inférieur à l’inflation, qui est estimée à 1,5 % en 2024 par la Banque de France. Cela signifie que votre pouvoir d’achat va diminuer si vous laissez votre argent sur ce livret.

Lire aussi :  Le Livret A est redevenu une option rentable pour vos placements, voici pourquoi

Le LDDS : un taux identique au Livret A, mais plus solidaire

Très règlementé, le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) permet de financer des projets liés à la transition écologique et sociale. Il a les mêmes caractéristiques que le Livret A : un taux de 0,5 %, une fiscalité nulle, et une disponibilité immédiate de l’argent. Il est plafonné à 12 000 euros par personne.

La différence avec le Livret A, c’est que le LDDS vous offre la possibilité de faire un don à une association ou à une entreprise solidaire, à hauteur de 50 % ou 100 % de vos intérêts. Vous pouvez ainsi soutenir des causes qui vous tiennent à cœur, tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt égale à 66 % ou 75 % de votre don, selon le bénéficiaire.

Le LEP : un taux plus élevé, mais réservé aux plus modestes

Le LEP (Livret d’Épargne Populaire) favorise l’accès à l’épargne des personnes à faibles revenus. Il offre un taux de rémunération supérieur à celui du Livret A et du LDDS, qui est actuellement de 1 %. Il est également exonéré d’impôts et de prélèvements sociaux. Il est plafonné à 7 700 euros par personne.

Lire aussi :  Taux du LEP qui change, que faut-il faire pour maximiser ses gains à partir de février 2024 ?

Pour ouvrir un LEP, il faut respecter des conditions de ressources, qui sont révisées chaque année. Pour 2024, vous pouvez ouvrir un Livret d’Épargne Populaire si votre revenu fiscal de référence de 2022 ne dépasse pas 20 017 euros pour une personne seule, ou 40 034 euros pour un couple. Il faut également fournir un avis d’imposition ou de non-imposition à la banque.

Si vous êtes éligible, vous pouvez espérer gagner 100 euros d’intérêts en 2024, si vous avez 10 000 euros sur ce livret. C’est deux fois plus que sur le Livret A ou le LDDS. De plus, son taux est supérieur à l’inflation prévue, ce qui vous permet de préserver votre pouvoir d’achat.

justin malraux

Directeur éditorial de MaBourse.fr, site d'acutalités indépendant sur lequel vous retrouvez quotidiennement des analyses pointues.