Peut-on cumuler la perception des APL et la prime d’activité versés par la CAF?

Peut-on cumuler la perception des APL et la prime d'activité versés par la CAF

Dans le paysage complexe des aides sociales en France, il est parfois difficile de s’y retrouver. Parmi les questions fréquemment posées, celle du cumul entre l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et la Prime d’Activité revient souvent. Est-ce possible ? Sous quelles conditions ?

Cet article se propose de vous éclairer sur ce sujet. Nous allons décortiquer pour vous les critères d’éligibilité, les modalités de calcul et les démarches à suivre pour bénéficier de ces deux aides simultanément. Alors, si vous êtes travailleur précaire, étudiant ou simplement curieux, restez avec nous pour découvrir toutes les réponses à vos interrogations.

APL et prime d’activité : un cumul possible sous conditions

Les Aides Personnalisées au Logement (APL) et la prime d’activité sont deux dispositifs de soutien financier mis en place par l’État français pour aider les personnes à faibles revenus. En 2021, plus de 6 millions de foyers ont bénéficié des APL, une aide destinée aux locataires ou primo-accédants à faibles revenus pour payer leur loyer ou leurs prêts immobiliers.

Lire aussi :  Pourquoi l'obtention du chèque énergie fait tant polémique ?

Par ailleurs, la prime d’activité, qui vise à encourager l’activité professionnelle malgré des revenus modestes, a été versée à plus de 4,4 millions de bénéficiaires en 2022. Ces deux aides peuvent être cumulées, bien que le calcul des ressources pour l’éligibilité à la prime d’activité prenne en compte une partie des APL.

Autres aides cumulables avec les APL : RSA, allocations familiales et plus encore

Outre la prime d’activité, plusieurs autres aides de l’État peuvent être combinées avec les APL. Le Revenu de Solidarité Active (RSA), par exemple, est une aide financière destinée à garantir un revenu minimum aux personnes sans ressources ou à faible revenu. Il peut être cumulé avec les APL, tout comme toutes les allocations familiales versées par la Caf.

L’allocation chômage, qui offre un soutien financier aux personnes en recherche d’emploi, peut également être ajoutée aux APL, bien que son montant soit pris en compte dans le calcul des APL. Enfin, les dispositifs Action logement, qui visent à faciliter l’accès au logement pour les salariés, sont aussi compatibles avec les APL.

Lire aussi :  Ces aides financières de la caisse de retraite pour les retraités que peu connaissent

Les restrictions de cumul : ALF et ALS

Il est important de noter que toutes les aides ne sont pas cumulables avec les APL. C’est le cas des Allocations de Logement Familiales (ALF) et des Allocations de Logement Sociales (ALS).

Ces deux types d’aides, bien qu’elles visent également à soutenir les personnes en difficulté financière pour se loger, ne peuvent être combinées avec les APL.

La raison principale est d’éviter un double financement du même besoin. En effet, ces trois aides ont le même objectif : aider à payer le loyer ou la mensualité d’un prêt immobilier. Le cumul serait donc redondant et pourrait conduire à une surcompensation.

justin malraux

Directeur éditorial de MaBourse.fr, site d'acutalités indépendant sur lequel vous retrouvez quotidiennement des analyses pointues.