PCH à qui s’adresse cette aide au handicap et quelles sont les conditions pour l’obtenir

PCH : à qui s’adresse cette aide au handicap et quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

Naviguer dans le monde des aides financières peut être un défi, surtout lorsqu’il s’agit de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). C’est pourquoi nous avons créé ce guide étape par étape pour vous aider à obtenir la PCH.

Que vous soyez une personne handicapée ou que vous preniez soin d’une personne en situation de handicap, ce guide est conçu pour vous fournir toutes les informations nécessaires pour comprendre et demander cette aide essentielle. De l’éligibilité aux démarches administratives, découvrez comment faciliter votre parcours vers l’obtention de la PCH.

Comprendre la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide financière destinée aux personnes handicapées, mise en place par le Conseil départemental en 2006. Elle a pour objectif de couvrir partiellement les dépenses liées au handicap et remplace l’allocation compensatrice pour tierce personne.

La PCH s’adresse principalement aux individus âgés de plus de 60 ans nécessitant une assistance dans leur vie quotidienne à cause de leur handicap. Pour être éligible à cette prestation, plusieurs critères sont pris en compte : l’âge, le niveau d’autonomie, le lieu de résidence régulier en France et le type de handicap évalué par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Lire aussi :  Bénéficiez des meilleurs soutiens financiers pour lancer votre activité d'auto-entrepreneur

Évaluation du handicap pour l’obtention de la PCH

L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH évalue le type de handicap en se basant sur une liste de 19 activités. Pour être éligible à la PCH, il faut avoir soit une limitation absolue, soit deux limitations graves dans ces activités.

Les aides financées par la PCH sont diverses et adaptées aux besoins spécifiques des personnes handicapées. Elles peuvent couvrir les interventions d’un tiers pour l’aide à la toilette (aides humaines), l’achat d’équipements spécifiques (aides techniques), l’aménagement du logement ou du véhicule, les surcoûts liés au transport, certaines charges spécifiques ou exceptionnelles et même les frais liés aux animaux agréés (aides animalières).

Procédure de demande de la PCH et alternatives possibles

Pour solliciter la PCH, il faut remplir le formulaire Cerfa 15692*01 disponible sur le site Service Public. Ce dernier doit être envoyé à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du lieu de résidence, accompagné d’un certificat médical récent, une copie de la pièce d’identité, un justificatif de domicile et une attestation de jugement en protection juridique si nécessaire.

Lire aussi :  Complémentaire santé solidaire : une avancée majeure pour les allocataires dès cette date !

Si le handicap survient après 60 ans ou que l’individu n’est pas éligible à la PCH, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) peut être une alternative. Cependant, il est important de noter que ces deux aides ne sont pas cumulables.

Il est crucial de souligner que la PCH offre une flexibilité importante. De plus, la reconnaissance du handicap et l’évaluation des besoins se font de manière individualisée, garantissant une approche personnalisée pour chaque demandeur.

Enfin, les délais de traitement des demandes peuvent varier d’un département à l’autre, il est donc recommandé de faire preuve de patience tout en suivant régulièrement l’avancement de la demande auprès de la MDPH.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles