Optimisez votre portefeuille face à la stabilité des taux et la baisse de l’inflation

Optimisez votre portefeuille face à la stabilité des taux et la baisse de l’inflation

2024 s’annonce comme une année de transition pour les marchés financiers. Les perspectives de reprise se dessinent progressivement après la crise sanitaire et économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Mais quels sont les impacts de cette situation sur votre épargne ? Comment optimiser votre portefeuille face à la stabilité des taux et la baisse de l’inflation ?

La stabilité des taux, un défi pour les placements sans risque

Dans la plupart des pays développés, les taux d’intérêt sont historiquement bas, voire négatifs, depuis plusieurs années. Cette situation est le résultat de l’adoption par les banques centrales d’une politique monétaire visant à soutenir l’activité économique et à prévenir la déflation. Si cette stratégie a permis de limiter l’impact de la crise, elle a également réduit les revenus des placements sans risque comme les livrets, les fonds en euros ou les obligations d’Etat.

Ainsi, le taux du livret A est actuellement de 0,5 %, le rendement moyen des fonds en euros est de 1,2 % en 2023 et le taux de l’OAT 10 ans est de -0,2 %. Face à cette situation, il est difficile de faire fructifier son épargne sans prendre de risque.

Il faut donc accepter de diversifier son portefeuille vers des actifs plus dynamiques, mais aussi plus volatils, comme les actions, les obligations d’entreprises ou les matières premières.

La baisse de l’inflation, une opportunité pour le pouvoir d’achat

L’autre conséquence de la Covid-19 est la baisse de l’inflation, c’est-à-dire la hausse des prix à la consommation. En effet, la demande des ménages et des entreprises a été fortement affectée par les mesures de confinement, de distanciation sociale et de restriction des déplacements. Par ailleurs, la chute des cours du pétrole a entraîné une diminution des coûts de l’énergie.

Lire aussi :  Héritage reçu : stratégies d’investissement pour les sommes inférieures à 100 000 €

Selon les prévisions de l’OCDE, l’inflation devrait être de 1,2 % en 2024 dans la zone euro, contre 1,6 % en 2023 et 0,3 % en 2022. Cette tendance est favorable au pouvoir d’achat des épargnants, qui voient leur revenu réel augmenter. Cela signifie que leur épargne leur permet d’acheter plus de biens et de services qu’auparavant.

Comment optimiser votre portefeuille en 2024 ?

Face à la stabilité des taux et la baisse de l’inflation, il est nécessaire d’adapter votre portefeuille à vos objectifs, à votre horizon de placement et à votre profil de risque. Voici quelques pistes pour optimiser votre allocation d’actifs en 2024 :

  • Conservez une partie de votre épargne sur des placements sans risque, pour faire face aux imprévus et profiter des opportunités.
  • Diversifiez votre portefeuille vers des actifs plus rémunérateurs, mais aussi plus risqués, comme les actions, les obligations d’entreprises ou les matières premières. Privilégiez les secteurs qui bénéficient de la reprise économique, comme la santé, la technologie ou la transition énergétique.
  • Protégez votre portefeuille contre l’inflation, en investissant dans des actifs qui offrent une couverture naturelle contre la hausse des prix, comme l’or, l’immobilier ou les actions de secteurs cycliques.
Lire aussi :  Les adolescents gèrent mal l'argent ? Voici les réflexes à avoir dès le plus jeune âge

2024 s’annonce comme une année de transition pour les marchés financiers, marquée par la stabilité des taux et la baisse de l’inflation. Pour optimiser votre portefeuille, il faut donc être attentif aux opportunités, mais aussi aux risques.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur