Optimiser la transmission de son patrimoine avec ce placement si connu, mais mal utilisé

Optimiser la transmission de son patrimoine avec ce placement si connu, mais mal utilisé

L’assurance-vie, bien que populaire, est souvent sous-utilisée en tant qu’outil de transmission de patrimoine.

Pourtant, elle offre de nombreuses possibilités pour transmettre ses biens aux générations futures. Découvrez ce qu’elle est réellement et comment en profiter.

L’assurance-vie, un placement aux multiples atouts

Opter pour ce type de placement, c’est choisir la diversité et la flexibilité. Il offre une gestion personnalisée des fonds, avec la liberté de choisir des options d’investissement selon le degré de sécurité ou de profit recherché. Un autre point fort réside dans sa liquidité, permettant de retirer les fonds à tout instant.

D’un point de vue fiscal, ce produit se distingue par son attractivité. Après huit ans, les plus-values sont exonérées d’impôt, sous réserve de certaines limites, et bénéficient de conditions avantageuses concernant les prélèvements sociaux.

Quant à la transmission de patrimoine, il s’avère être un instrument clé. Il simplifie le legs aux descendants, accompagné d’importants avantages fiscaux. Pour les montants alloués avant l’âge de 70 ans, chaque héritier peut recevoir jusqu’à 152 500 euros sans imposition sur les successions. Quant aux versements effectués après cet âge, une exemption collective de 30 500 euros s’applique.

Lire aussi :  Meilleures SCPI : les secrets d'une collecte réussie en temps de crise

De ce fait, ce produit se positionne comme une solution efficace pour l’épargne et la transmission de biens, offrant une multitude de bénéfices.

 

Comment optimiser la transmission de son patrimoine avec l’assurance-vie ?

Il existe quelques astuces simples, mais efficaces, pour réduire les droits de succession et faire plaisir à ses héritiers. Voici nos conseils.

Anticipez la rédaction de la clause bénéficiaire

C’est le document qui désigne les personnes qui recevront votre épargne à votre décès. Il est possible de le modifier à tout moment, sans frais ni formalité. Veuillez à ce qu’il soit clair, précis, et à jour.

Il est recommandé d’y indiquer le nom, le prénom, la date de naissance, et le lien de parenté de vos ayants droit. Certaines personnes choisissent d’y ajouter des clauses particulières, comme la répartition des sommes ou la donation au dernier vivant.

Diversifiez vos légataires

Vous n’êtes pas obligé de désigner vos enfants comme seuls héritiers. Vous avez aussi le droit d’inclure votre conjoint, vos petits-enfants, vos frères et sœurs, vos neveux et nièces, ou même des tiers.

Lire aussi :  Optimisez votre portefeuille face à la stabilité des taux et la baisse de l’inflation

Fractionnez vos versements

Si vous êtes âgé de plus de 70 ans, et que vous souhaitez transmettre une somme importante, il est judicieux de fractionner vos versements. Cela peut se faire sur plusieurs contrats d’assurance-vie, chez différents assureurs. Ainsi, vous pouvez bénéficier de l’abattement de 30 500 euros sur chacun d’eux, au lieu de le partager entre tous vos ayants droit.

Utilisez la donation au dernier vivant

Lorsque vous êtes marié, et que vous souhaitez privilégier votre conjoint, n’hésitez pas à lui donner la quotité disponible de votre patrimoine. Elle correspond à la part qui n’est pas réservée à vos enfants.

Ainsi, vous augmentez la part de votre partenaire, et vous diminuez celle de vos descendants, ce qui réduit les droits de succession. Vous pouvez aussi lui donner la clause bénéficiaire, ce qui lui permettra de choisir les légataires à votre place.

En suivant ces conseils, vous allez optimiser la transmission de votre patrimoine avec l’assurance-vie, sans laisser une facture salée.

Lire aussi :  Assurance vie : des rendements en hausse, une alternative au Livret A en 2024

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles