Nouvelles conditions sur les revenus : vous allez pouvoir bénéficier de plus d’aides cette année

Nouvelles conditions sur les revenus vous allez pouvoir bénéficier de plus d’aides cette année

En 2024, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) offre des conditions plus flexibles pour bénéficier de plusieurs aides. En effet, les plafonds de ressources pour accéder à certaines prestations ont connu une revalorisation au 1ᵉʳ janvier de cette année. Ceci devrait ravir les familles ayant des enfants à charge ou celles disposant de revenus modestes. Voici donc les principales nouveautés à connaître.

Allocation de Rentrée Scolaire (ARS)

Elle est versée aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de 6 à 18 ans. Son montant varie selon l’âge de l’enfant et le nombre d’enfants à charge. Pour la rentrée 2024, les plafonds de ressources pour y avoir droit ont augmenté de 1,2 % par rapport à 2023.

À titre d’exemple, pour une famille avec deux enfants, le plafond est passé de 31 032 euros à 31 403 euros. L’ARS sera versée à partir du 17 août 2024.

Complément familial (CF)

Si vous êtes une famille ayant à charge au minimum trois enfants âgés d’au moins 21 ans, alors cette aide est faite pour vous. Elle vous permet de recevoir 172,77 euros par mois. Pour être éligible à cette subvention, les ressources de la famille ne doivent pas excéder un certain seuil.

Lire aussi :  Chèque énergie en 2024 : ce qui change pour les habitants en HLM

Ce dernier a connu une revalorisation de 0,1 % depuis le 1ᵉʳ janvier 2024. Ainsi, pour un ménage ayant par exemple 3 enfants, le plafond sera désormais de 38 286 euros, contre 38 236 euros auparavant.

Prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE)

La prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) regroupe plusieurs autres aides. Il s’agit de l’allocation de base, de la prime à la naissance ou à l’adoption, le complément de libre choix du mode de garde et le complément de libre choix d’activité. Pour les deux premières, leurs plafonds de ressources ont fait objet d’une revalorisation de 0,1 % au 1ᵉʳ janvier de cette année 2024.

Pour le complément de libre choix du mode de garde, ils ont été augmentés de 0,3 % depuis le début de cette année. En revanche, les plafonds de ressources pour le complément de libre choix d’activité n’ont pas connu de modification.

Comment faire la demande ?

Pour information, l’une des conditions sine qua non pour obtenir ces différentes aides implique d’être allocataire de la CAF. Si vous ne l’êtes pas encore, vous devez effectuer une demande d’adhésion en ligne sur le site internet caf.fr.

Lire aussi :  Assurance chômage : les indépendants touchés de plein fouet par les nouvelles règles

Aussi, il est impératif de faire annuellement une déclaration de vos revenus à la Caisse d’Allocations Familiales. Cette opération peut être réalisée par courrier ou en ligne.

Par ailleurs, notez que pour le calcul des droits aux prestations, la CAF prend en considération les revenus de l’année N-2. Si vous êtes éligible à l’une de ces aides, n’hésitez pas à faire la demande auprès de la Caisse d’Allocations Familiales. Cela pourrait favoriser une amélioration de votre pouvoir d’achat et vous permettre de répondre aux besoins de votre famille.

justin malraux

Directeur éditorial de MaBourse.fr, site d'acutalités indépendant sur lequel vous retrouvez quotidiennement des analyses pointues.