Nouvelle prime de fin d’année pour les français : comment savoir si vous êtes éligible et combien vous recevrez

Dans un contexte économique toujours incertain, l’État veut encore donner un coup de pouce au pouvoir d’achat des français grâce à la prime de partage de la valeur ou PPV. Ce dispositif permet aux entreprises de verser à leurs employés une prime défiscalisée et désocialisée avant le 31 décembre 2023.

Mais quel est le montant de cette prime et qui peut en bénéficier ? Est-ce qu’il suffit d’être un salarié pour l’obtenir ? Que vous soyez salarié ou employeur, les détails concernant cette prime exceptionnelle de fin d’année vous intéressent forcément.

La PPV : pour soutenir le pouvoir d’achat des français

Face à une inflation croissante, la prime exceptionnelle de partage de la valeur (PPV) se présente comme une bouffée d’oxygène pour les salariés français. Succédant à la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), cette mesure gouvernementale permet aux entreprises de distribuer jusqu’à 6 000 euros par an et par salarié, sous certaines conditions.

Lire aussi :  Un coup de pouce de 760 euros pour 17 millions de Français face à la crise, êtes-vous concernés ?

En 2022, ce sont près de 5 millions de travailleurs qui en ont bénéficié pour une enveloppe globale de 4,1 milliards d’euros. Mais cette année, 1,7 milliard a été versé durant les deux premiers trimestres. Malgré ce début un peu timide, il faut quand même souligner que les employeurs ont jusqu’au 31 décembre pour verser cette prime défiscalisée et exonérée.

Qui peut bénéficier de la prime et comment est-elle exonérée ?

Tous les salariés, y compris ceux en contrat à durée déterminée (CDD), peuvent prétendre à la prime exceptionnelle de partage de la valeur. Cependant, l’exonération fiscale et sociale varie selon le niveau de rémunération. Pour ceux qui perçoivent moins de trois fois le Smic annuel, la prime est totalement défiscalisée et exemptée de charges sociales jusqu’à 3 000 ou 6 000 euros, selon l’existence d’un accord d’intéressement.

En revanche, pour les salaires égaux ou supérieurs à trois fois le Smic annuel, seule l’exonération des cotisations sociales est maintenue dans ces mêmes limites. Cela reste tout de même intéressant !

Lire aussi :  Comment obtenir la prime “Coup de pouce chauffage” de 700 à 5 000 euros ?

La PPV et son influence sur le pouvoir d’achat en France

Le pouvoir d’achat des Français a connu une progression modeste de 0,2% en 2022, la deuxième plus faible hausse en une décennie. Cependant, l’inflation est en recul et l’Insee prévoit une augmentation du pouvoir d’achat des ménages de 1,2% pour 2023.

Cette amélioration serait due à une hausse des salaires qui compenserait l’augmentation des prix. En effet, l’Insee estime que le salaire moyen par travailleur augmentera de 5% en 2023. La prime de partage de la valeur (PPV) joue également un rôle dans cette dynamique positive.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur