Malgré un taux attractif, le livret d'épargne populaire peine à séduire les jeunes

Malgré un taux attractif, le livret d’épargne populaire peine à séduire les jeunes

Le Livret d’Épargne Populaire (LEP) est un produit financier qui offre de nombreux avantages, notamment une rémunération attractive et une exonération d’impôts. Pourtant, il semble que ce placement ne séduit pas la jeune génération.

Qu’est-ce qui explique cette indifférence des jeunes pour le LEP ? Est-ce lié à un manque d’information, à une méconnaissance de ses avantages ou à des critères spécifiques propres à cette tranche d’âge ? Cet article se propose d’explorer les raisons pour lesquelles le LEP n’attire pas les jeunes.

Le Livret d’Épargne Populaire : un placement méconnu par les jeunes

Avec un rendement s’élevant jusqu’à 6%, soit deux fois plus que le livret A, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) est un produit financier attractif. Et pourtant, il reste largement ignoré par la tranche des 18-25 ans qui ne compte que 2,5% des détenteurs de ce type de livret.

Malgré l’intérêt évident qu’il pourrait représenter pour cette catégorie d’âge, souvent considérée comme la plus pauvre parmi les actifs selon l’INSEE, seuls environ 250 000 jeunes sur les 10 millions de titulaires recensés par la Banque de France ont opté pour ce placement.

Lire aussi :  A partir de quel âge peut-on ouvrir une Assurance-Vie ?

LEP comme outil d’épargne avantageux pour les jeunes actifs

Le LEP, avec son taux d’intérêt élevé, offre une opportunité d’épargne significative pour les jeunes actifs, notamment ceux âgés de 18 à 25 ans. En effet, ils peuvent transférer leur épargne du livret A vers ce produit financier, visiblement plus rentable.

Les critères d’éligibilité au LEP sont tels que 3,5 millions de jeunes pourraient potentiellement en bénéficier selon la Banque de France. Malheureusement, cette option reste méconnue parmi eux, soulignant le besoin d’une communication ciblée pour sensibiliser cette population aux avantages du LEP.

Encourager les jeunes à souscrire au LEP : une stratégie en marche

Pour atteindre l’objectif de 12,5 millions de souscripteurs au Livret d’Épargne Populaire d’ici l’été 2024, on prévoir une véritable propagande. En effet, avec un montant moyen de 7300 € sur leur livret A, les jeunes actifs pourraient réaliser un gain significatif en optant pour le LEP. De plus, il est important de souligner que les intérêts générés par ce placement sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux, ajoutant ainsi à son attractivité.

Lire aussi :  Acheter des parts de SCPI avec une bourse étudiante

En outre, les conditions ne sont pas si difficiles à remplir pour ouvrir un LEP. Il faut être majeur et fiscalement domicilié en France. Bien entendu, les jeunes épargnants ne doivent pas dépasser les plafonds de revenus imposés mis en place selon la composition de leur foyer. Entre autres, une personne célibataire doit gagner moins de 21 393 € pour prétendre au LEP.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur