Le SMIC sera-t-il réévalué cet été comme prévu malgré la dissolution

Le SMIC sera-t-il réévalué cet été comme prévu malgré la dissolution ?

D’après le directeur général de la Banque de France, en charge des statistiques, des études économiques et des relations internationales, Olivier Garnier, une nouvelle revalorisation du Smic devrait s’appliquer cet été. Etat des lieux !

Y aura-t-il une hausse du Smic cet été ?

Depuis le 1er janvier 2024, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) a progressé de 1,13%. D’après, Olivier Garnier, directeur général de la Banque de France en charge des statistiques, des études économiques et des relations internationales : « Il devrait y avoir une revalorisation automatique du Smic au troisième trimestre, quand l’indice des prix hors tabac dépassera 2 % ».

A l’évidence, il s’agit d’une nouvelle enthousiasmante pour 3,1 millions de salariés français concernés par cette mesure. Prévue cet été, celle-ci est étroitement liée à l’inflation. D’après la Banque de France, celle-ci s’établit à 2,2% pour le mois de mai dernier. En moyenne, le taux d’inflation devrait atteindre 2,5% cette année, selon les dernières projections.

Lire aussi :  Augmentation des pensions pour les seniors : comment profiter d'une révision de droits en 2023 ?

En vertu de l’article L141-3 du Code du Travail, le Smic peut être revalorisé en cours d’année lorsque « l’indice national des prix à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins 2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du salaire minimum de croissance immédiatement antérieur ». 

Voici le nouveau montant prévisionnel du Smic

Rappelons que le Smic s’élève encore à 1 766,92 € bruts par mois, soit 1 398,70 € nets. Grâce à la prochaine revalorisation automatique, celui-ci pourrait être supérieur à 1 800 € bruts ou 1 400 € nets.

En vertu de l’article L3231-5 du Code du Travail, cette deuxième revalorisation du Smic devrait entrer en vigueur « à compter du premier jour du mois qui suit la publication de l’indice entraînant ce relèvement ».

Petit rappel sur le fonctionnement du Smic

Il est fort à parier que le Smic connaîtra une nouvelle hausse cet été en raison de l’inflation. Nous parlons ici du salaire horaire minimum légal applicable à tous les salariés. A défaut, l’employeur est passible d’une amende de 1 500 €. A cela s’ajoutent des dommages et intérêts.

Lire aussi :  Inflation 2024 : Menace croissante sur l'emploi et avertissement sur le marché du travail

En principe, votre rémunération mensuelle doit rester supérieure au Smic. Mais son montant brut et net dépend de différents paramètres. Il sera différent pour un salarié majeur par rapport à celui d’une personne mineure.

Dans le détail, le Smic horaire s’élève à 11,65 € bruts (ou 9,23€ nets) pour un salarié majeur. Pour une personne âgée de 17 ans, le Smic horaire brut est minoré à 10,49 €, contre 9,32 € à 16 ans (et moins).

Si vous êtes majeur, sachez le Smic annuel s’établit à 21 203 € bruts ou 16 784,32 € nets. Bien entendu, différents montants sont pris en compte dans le calcul. Il s’agit généralement de votre salaire de base, des avantages en nature et des primes liées à la productivité.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles