Le montant de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) pour l'année 2024 dévoilé

Le montant de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) pour l’année 2024 dévoilé

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) sera réajustée en 2024, illustrant l’engagement gouvernemental envers le bien-être des retraités.

Explorons les détails de cette mise à jour. Quels sont les critères d’éligibilité à considérer et quels plafonds de ressources sont associés à cette allocation ?

Le montant de l’ASPA en 2024

Chaque année, conformément à une pratique habituelle, le gouvernement émet le décret fixant le montant de l’ASPA. Pour 2024, une augmentation de 1,5 % a été dévoilée par rapport à l’exercice précédent. À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les bénéficiaires recevront :

  • 868,20 euros pour les personnes seules.
  • 1 347,88 euros pour les couples.

Ces montants, qui représentent le seuil de pauvreté pour les personnes âgées, mettent en évidence la volonté constante d’assurer un niveau de vie décent.

L’ASPA est délivrée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV) ou la Mutualité sociale agricole (MSA), selon le régime de retraite du bénéficiaire.

Conditions d’éligibilité à l’ASPA

Pour prétendre à l’ASPA, il faut avoir au moins 65 ans (ou 62 ans dans des situations spécifiques telles que l’inaptitude au travail, l’handicap, ou le statut d’ancien combattant), Une résidence stable en France, le respect des plafonds de ressources, et l’inéligibilité à une retraite à taux plein ou à une pension d’invalidité sont également des critères essentiels.

Lire aussi :  Nouvelles conditions sur les revenus : vous allez pouvoir bénéficier de plus d’aides cette année

Pour bénéficier de l’ASPA, il est nécessaire de soumettre une demande à la caisse de retraite, en fournissant les pièces justificatives requises. Cette demande peut être déposée à tout moment, mais elle ne s’applique pas de manière rétroactive et entre en vigueur dès le premier jour du mois suivant.

Plafonds de ressources pour l’ASPA

Les plafonds annuels de l’ASPA sont établis en fonction des ressources du demandeur et de son conjoint. Cette évaluation englobe les revenus professionnels, les pensions de retraite, les allocations sociales et les revenus provenant du patrimoine sur une période de 12 mois précédant la demande.

Pour être éligible, les ressources annuelles ne doivent pas excéder :

  • 10 418,40 euros pour une personne seule.
  • 16 174,56 euros pour un couple.

En cas de ressources inférieures, la différence est versée sous forme d’allocation. Par exemple, si une personne seule perçoit une retraite mensuelle de 600 euros, elle recevra 268,20 euros d’ASPA par mois (868,20 – 600).

Lire aussi :  Complémentaire santé solidaire : une avancée majeure pour les allocataires dès cette date !

Dynamique de l’ASPA

L’ASPA, une aide différenciée, s’ajuste aux fluctuations de revenus. En cas de changements tels que le décès du conjoint ou la revalorisation des pensions, le montant peut varier d’un mois à l’autre.

Il est très important de noter que cette allocation est récupérable sur la succession si celle-ci dépasse 39 000 euros. Cette récupération concerne la portion d’héritage excédant ce seuil, dans la limite du montant d’ASPA perçu.

L’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées demeure une aide incontournable, garantissant un revenu minimum aux individus âgés aux ressources limitées.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles