L'apport personnel explose pour les prêts immobiliers en 2024

L’apport personnel explose pour les prêts immobiliers en 2024

L’année 2024 marque une évolution notable dans le secteur immobilier. En effet, l’apport personnel pour les prêts immobiliers connaît une augmentation impressionnante. Cette nouvelle donne peut susciter de nombreuses interrogations chez les futurs acquéreurs.

Quels sont alors les impacts directs de cette hausse ? Comment s’y préparer ? Cet article se propose d’éclairer votre lanterne sur ce sujet crucial. Nous allons décortiquer ensemble les tenants et aboutissants de cette modification majeure, afin que vous puissiez naviguer avec assurance dans le paysage changeant du marché immobilier en 2024. Restez connectés pour découvrir ce que chaque acquéreur doit savoir !

2023 : Explosion de l’apport personnel pour les prêts immobiliers

L’année 2023 a été marquée par une envolée sans précédent de l’apport personnel moyen dans le cadre des prêts immobiliers. Selon Century 21, cette hausse atteint près de 2% au second semestre de l’année, avec un apport moyen s’élevant à 89,345€ pour un bien immobilier estimé à 244,090€.

Lire aussi :  Location : la moitié des candidats recherchent depuis plus d'un an

Cette augmentation n’est pas due à des exigences bancaires plus strictes mais plutôt à une volonté des acquéreurs d’augmenter leur budget pour accéder au logement désiré. Les primo-accédants sont particulièrement touchés par cette tendance.

Les primo-accédants, premières victimes de la hausse

Cette inflation de l’apport personnel a principalement affecté les primo-accédants, qui peinent à réunir une telle somme. Certains se retrouvent même exclus du marché immobilier. À l’inverse, les retraités semblent moins impactés par cette situation.

Century 21 note en effet une progression de +7% de leur part sur le marché. Cette disparité entre les différents profils d’emprunteurs illustre bien les conséquences de cette hausse sans précédent.

Des solutions pour les jeunes emprunteurs et le coût de l’assurance

Malgré cette situation, des alternatives existent. Les jeunes emprunteurs avec un bon profil peuvent bénéficier de prêts à « 110% », sans apport personnel. Certaines banques offrent ce type de crédit aux clients fortunés ayant déjà des économies placées auprès d’elles.

Lire aussi :  "Le crédit immobilier de nouveau accessible" - Ces articles de presse qui vous mentent !

Il est aussi essentiel de considérer le coût de l’assurance emprunteur dans le calcul de l’investissement immobilier. On peut trouver par exemple des tarifs d’assurance à partir de 11€ par mois pour les 20-40 ans, 26€ pour les 40-60 ans et 51€ pour les plus de 60 ans.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

vincent cuzon
Vincent Cuzon