L’alternative aux dividendes comprendre l’impact des rachats d’actions sur votre portefeuille

L’alternative aux dividendes : comprendre l’impact des rachats d’actions sur votre portefeuille

Vous détenez des parts dans une société cotée en Bourse, et vous appréciez de recevoir régulièrement des dividendes. Cependant, il existe également une méthode alternative permettant de valoriser les participations des investisseurs, susceptible d’influencer favorablement la valeur de vos actifs.

Il s’agit des rachats d’actions, qui consistent pour une société à racheter ses propres actions sur le marché, et à les annuler ou à les conserver en autocontrôle.

Rachat d’action : définition

Les rachats d’actions sont une opération financière par laquelle une entreprise rachète une partie de ses propres actions sur le marché, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un prestataire de services d’investissement.

Les actions rachetées ont deux devenirs possibles. Elles peuvent être annulées, réduisant ainsi le nombre d’actions en circulation. Alternativement, elles peuvent être conservées en autocontrôle. Cette dernière option offre à l’entreprise la flexibilité de les utiliser pour diverses finalités, telles que la rémunération des salariés, le financement d’acquisitions ou la réponse à une offre publique d’achat.

Lire aussi :  Investir dans le locatif en Normandie : Top 3 des villes à privilégier en 2024

Le rachat d’actions constitue une alternative aux dividendes, forme de rémunération des actionnaires. Ces derniers sont des paiements en espèces, soumis à l’impôt sur le revenu ou au prélèvement forfaitaire unique, selon les préférences de l’actionnaire. Contrairement aux dividendes, le rachat n’est pas immédiatement imposé, mais seulement lors de la revente des actions, en fonction de la plus-value réalisée.

 

 

Pourquoi les entreprises rachètent-elles leurs propres actions ?

L’objectif de cette démarche varie en fonction du contexte et des orientations stratégiques de la société. Elle vise à alléger le coût du capital en allégeant la dette et en rehaussant le bénéfice par action. Par ailleurs, elle offre une protection contre les offres publiques d’achat hostiles, grâce à la diminution des titres disponibles et l’appréciation du cours de l’action.

Enfin, cette initiative est un moyen de démontrer la confiance dans l’avenir de l’entreprise, en révélant une trésorerie supérieure aux besoins et une foi solide dans la valeur intrinsèque de l’action.

Lire aussi :  Immobilier, livrets, bourse : panorama des choix d'investissement pour les jeunes

Les effets des rachats d’actions sur le cours de Bourse et le bénéfice par action

Racheter ses propres actions a un impact bénéfique sur le cours boursier et sur le bénéfice attribué à chaque action.

Si le prix auquel les actions sont rachetées est plus bas que leur valeur réelle, qui est déterminée par les flux de trésorerie futurs anticipés de l’entreprise, alors le cours de l’action tend à monter. Cette hausse résulte de la modification de la dynamique de l’offre et de la demande sur le marché.

De même, le bénéfice par action se trouve accru du fait de la diminution du nombre d’actions en circulation. Ce processus peut également être perçu comme un signal positif par les investisseurs, indiquant que la direction estime que l’action est sous-évaluée.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles