L'Allocation de Solidarité Spécifique ne sera plus versée êtes-vous concerné

L’Allocation de Solidarité Spécifique ne sera plus versée : êtes-vous concerné ?

La fin des Allocations Transitoires de Solidarité (ATS) est une réalité qui peut impacter bon nombre d’entre vous. Cette mesure, mise en place pour soutenir les personnes en difficulté financière, a été récemment supprimée. Mais quelles implications cela a-t-il concrètement pour vous ?

Qui sont les personnes concernées par cette suppression et quelles sont les alternatives possibles ? Cet article se propose de répondre à ces questions essentielles afin de vous aider à mieux comprendre la situation et à anticiper les éventuelles conséquences sur votre budget.

L’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) : un soutien pour les seniors en fin de droits

Instaurée pour venir en aide aux personnes nées en 1954 ou 1955 et ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage, l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) a cessé d’exister en janvier 2018. Ce dispositif visait à soutenir ceux qui ne pouvaient pas encore prétendre à la retraite.

Pour être éligible à l’ASS, plusieurs critères devaient être remplis :

  • Naissance en 1954 ou 1955 ;
  • Avoir cotisé pendant 166 trimestres pour la retraite ;
  • Être inscrit comme demandeur d’emploi ;
  • Avoir bénéficié d’allocations spécifiques entre 2011 et 2014.
Lire aussi :  Coup de pouce : L'État débloque une aide pour l'installation de thermostats programmables

Impact de la fin de l’ASS et alternatives pour les bénéficiaires

Avec la disparition de l’ASS, ses bénéficiaires ont dû explorer d’autres moyens de subsistance. Des mesures comme une prime exceptionnelle de 300€ pour les seniors ont été instaurées pour adoucir cette transition.

Les personnes ne pouvant plus bénéficier de l’ASS ont plusieurs options :

  • Se réinsérer professionnellement via des programmes spécifiques,
  • Solliciter d’autres aides sociales telles que le RSA
  • Se tourner vers des associations d’accompagnement.
  • La prime senior peut être une solution viable.

La prime senior : un palliatif pour les seniors non éligibles à l’ASS

La prime senior, d’un montant de 300€, est accessible aux chômeurs de plus de 60 ans non éligibles à l’ASS, et versée mensuellement. Pour vérifier leur éligibilité, ils peuvent se rapprocher de Pôle Emploi ou de leur gestionnaire de dossier.

Face à la fin de l’ASS, il est crucial pour ces seniors d’agir rapidement en sollicitant des aides pour la recherche d’emploi et la planification de leur retraite.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur