Hausse attendue du taux du PEL dès janvier 2024, y avez vous droit ?

L’année 2023 se termine avec une bonne nouvelle pour les épargnants. En effet, à partir du 1er janvier 2024, la rémunération du Plan Épargne Logement (PEL) connaîtra une augmentation. Cette mesure, qui vise à encourager l’épargne en vue d’un projet immobilier, pourrait bien changer la donne pour de nombreux Français.

Mais quels sont exactement les changements apportés et comment peuvent-ils impacter votre épargne ? Cet article vous propose un tour d’horizon complet de cette actualité financière majeure.

Hausse prévue du taux d’intérêt du PEL en 2024

Le Plan Épargne Logement (PEL) devrait connaître une hausse de son taux d’intérêt à partir du 1er janvier 2024, selon les projections de l’économiste Philippe Crevel. Les nouveaux placements effectués dès cette date pourraient bénéficier d’un taux brut avoisinant les 2,5 %.

Cette augmentation serait le résultat de la formule complexe utilisée pour déterminer le taux d’intérêt du PEL, qui prend en compte les taux à deux, cinq et dix ans d’un instrument financier spécifique, le contrat d’échange de taux d’intérêt (taux swap).

Lire aussi :  Fiscalité en France : la classe moyenne face au défi des impôts malgré la promesse de baisse

Méthodologie de calcul du taux du PEL et exceptions possibles

La Banque de France est chargée chaque année, avant le 5 décembre, de déterminer le taux du PEL en se basant sur la formule complexe mentionnée précédemment. Le résultat obtenu est ensuite transmis au directeur général du Trésor dans les quatre jours ouvrés suivants. Si ce calcul conduit à une modification du taux, celui-ci doit être publié au Journal officiel.

Cependant, des circonstances exceptionnelles peuvent justifier une dérogation aux règles de calcul. Dans un tel cas, le gouverneur de la Banque de France soumet une proposition de taux au ministre de l’Économie qui décide alors du nouveau taux applicable.

Évolution des rendements du PEL et décollecte sur le Livret A

Depuis le 1er janvier 2023, les taux du PEL sont fixés à l’ouverture du plan, passant de 2% pour les plans ouverts cette année à environ 2,5% en 2024. Par ailleurs, la Caisse des dépôts et consignations a observé une collecte nette négative sur le Livret A et le Livret développement durable et solidaire en octobre.

Lire aussi :  Comment le livret d'épargne populaire peut booster votre épargne jusqu'à 6% ?

Selon Philippe Crevel, cette décollecte pourrait s’expliquer par un ralentissement de l’inflation stimulant la consommation, réduisant ainsi les capacités d’épargne, ou encore par des transferts depuis le Livret A suite à l’augmentation du plafond du Livret d’épargne populaire.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur