Faire le choix d’un investissement vert et durable, c’est possible !

Faire le choix d’un investissement vert et durable, c’est possible !

Dans un contexte économique encore délicat, de plus en plus de citoyens se posent des questions sur l’utilisation des banques de leurs placements et investissements.

Comment s’assurer que ces derniers ne vont pas financer des projets potentiellement dangereux pour la planète, et comment faire si c’est le cas ? Heureusement, opter pour une finance durable semble de plus en plus accessible. Explications.

Comprendre les risques climatiques encourus par les banques

Encore 90 % des banques européennes peinent à s’adapter aux risques climatiques, affirme la Banque centrale européenne. Naturellement, elles deviennent alors particulièrement vulnérables sur divers plans, si on ne devait citer que leur dépendance au secteur immobilier qui pourtant, est souvent dévalorisé à cause des catastrophes naturelles. Les risques de transition ne sont également pas à négliger, car ils ont un impact financier sur les portefeuilles présents et futurs des institutions financières.

Conscient des potentiels risques, la Banque centrale européenne et la Banque de France se sont lancés dans un projet ambitieux leur permettant de mieux sécuriser leurs actifs sur le plan climatique. La première étape sera d’imposer une transparence accrue dès l’année 2025. Les banques notamment, devront rapporter régulièrement le contenu de leurs portefeuilles, les différents secteurs financés ainsi que les émissions qui s’y rapportent. La société civile aura ainsi un suivi à temps plein de tous les actifs et pourra prendre les mesures nécessaires en cas de mauvaises pratiques.

Lire aussi :  Investir en Bourse ou en SCPI ?

Toujours pour l’année 2025, des plans de transition sont prévus pour permettre aux institutions financières de s’aligner à la taxonomie verte européenne. L’objectif ? Celui de classer les activités économiques pour évaluer ceux qui sont durables sur le plan environnemental.

Comment s’assurer de choisir un investissement vert et durable ?

Si la machine vers une banque plus verte est en marche, le chemin reste encore long. Néanmoins, chaque épargnant particulier peut déjà vérifier quelques critères pour s’assurer d’investir dans une banque durable. Et tout commence dès votre premier entretien ! Si auparavant, votre conseiller financier se limitait à vous demander votre préférence entre risque et rentabilité, une liste de question plus approfondie a été mise en place depuis 2022. Dorénavant, vous pouvez désormais exprimer votre préférence sur la destination de votre investissement sur le plan environnemental.

 

 

Autre point très important : la vérification des labels qui vous donnera une idée plus précise de l’acheminement de votre investissement. Pour l’heure, il en existe 3 en cours de révision :

  • Le label FinanSol où 10 % du placement sera dédié au financement d’entreprises ou d’associations, tandis que les 90 % iront vers l’économie classique.
  • Le Green Fin où les 16 % du placement sera investi dans des secteurs durables tels que l’énergie renouvelable. Ce label ne veut inclure aucun secteur qui peut porter préjudice à l’environnement et s’aligne avec la taxonomie européenne.
  • L’Invesstissement socialement responsable (ISR) qui couvre 50 % du marché des fonds. Son but est de trier les meilleures opérations durables de chaque secteur, sans toutefois tenir compte des secteurs polluants pour le moment.
Lire aussi :  3 métiers qui recrutent et qui payent bien dans le digital - Ils sont parfaits pour une alternance ou apprentissage

Dans tous les cas, le développement rapide des réglementations et la transparence imposée aux institutions financières tendent vers un avenir plus sécuritaire pour les épargnants. À savoir tout de même que les banques n’opteront pas pour la même stratégie même si la majorité d’entre elles se sont engagées à une démarche de neutralité carbone. À voir dans le temps.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles