Épargne avenir climat un nouveau placement écologique pour les moins de 21 ans

Épargne avenir climat : un nouveau placement écologique pour les moins de 21 ans

Un nouveau placement fera son entrée cet été. Vous l’aurez compris, il s’agit de l’épargne avenir climat. Justement, voici tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet ?

Zoom sur l’épargne avenir climat, un nouveau placement inédit

En vigueur depuis octobre 2023, la loi industrie verte vise notamment à réindustrialiser la France avec la décarbonation. A cette fin, le gouvernement s’appuie sur l’épargne privée à l’instar de l’assurance vie  et de l’épargne retraite. L’exécutif prévoit d’ailleurs de lancer un nouveau produit d’épargne prévu à cet effet.

Nous parlons ici du plan épargne avenir climat (PEAC). La date de lancement officiel de ce nouveau placement a été fixée au 1er juillet 2024. Cette mesure découle de trois décrets parus dans le Journal officiel dimanche dernier. Bien qu’elle ne soit pas encore effective pour l’heure, il est important d’appréhender son fonctionnement.

Il faut savoir que le PEAC est réservé aux jeunes âgés de moins de 21 ans. En vertu de la loi sur l’industrie verte, les sommes collectées au titre de ce produit d’épargne servent à financer des projets bas carbone. Selon l’un des décrets, il ne peut être ouvert qu’un PEAC par personne physique.

Lire aussi :  Épargne pour les jeunes : optez pour le LEP et gagnez plus que sur un Livret A

En d’autres mots, impossible de détenir deux PEAC en même temps. L’épargne cumulée, quant à elle, sera bloquée sur une période minimale de 5 ans et jusqu’à l’âge de la majorité. D’après Bercy, un tel mécanisme s’avère indispensable pour « financer des projets de beaucoup plus long terme dont a besoin la transition écologique ».

Quid du taux de rémunération de l’épargne avenir climat ?

En principe, l’ouverture du PEAC doit être initiée par les parents du bénéficiaire (leur enfant). Par exemple, si celle-ci a été réalisée lors de votre 13ème anniversaire, vous pouvez récupérer le capital à vos 18 ans. Il peut s’agir d’un retrait partiel ou total. En contrepartie, les nouveaux versements sont bloqués dès le premier retrait. La clôture définitive du PEAC devient effective au 30ème anniversaire de son titulaire.

Bien entendu, les fonds placés sur un PEAC seront plafonnés. Plus précisément, cette limite a été fixée à 22 950 €, à partir de l’ouverture du plan. La rémunération, quant à elle, reste encore floue pour l’heure.

Lire aussi :  Le Livret A est redevenu une option rentable pour vos placements, voici pourquoi

Pour mémoire, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, avait précisé, en mai 2023, que la rémunération du PEAC devrait être supérieure à celle du Livret A (rémunéré à 3% jusqu’en 2025). Toujours selon Bercy, ce nouveau produit d’épargne bénéficiera d’un capital garanti. A cela s’ajoutent des « conditions fiscales exceptionnelles : zéro impôt et zéro cotisation ».

A priori, le PEAC s’annonce très prometteur. D’autant plus qu’il permet de donner un sens à l’épargne des plus jeunes. Notons que ce nouveau produit sera distribué par des acteurs traditionnels de l’assurance vie (banquiers, assureurs, etc.). De ce fait, sa rémunération dépend énormément de leurs stratégies d’investissement.

Pour mémoire, l’exécutif avait déjà précisé pour sa part attendre un milliard d’euros de collecte annuelle « à son plein potentiel » pour l’industrie verte.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles