Enfin dévoilé, voici le taux du LEP à partir de août 2024

Enfin dévoilé, voici le taux du LEP à partir de août 2024

Les statistiques de l’Insee montrent clairement que l’inflation a ralenti au cours des derniers mois. Face à cette situation, le rendement du LEP devrait baisser à partir du 1er août 2024, par contre ce recul ne devrait pas être trop pénalisant pour les souscripteurs.

Voici les détails !

Une nouvelle peu réjouissante pour les détenteurs de LEP

Depuis le 1er février 2024, le niveau de rémunération du LEP a été fixé à 5%. Par contre, celui-ci devrait continuer à diminuer au 1er août 2024, notamment à cause du recul de l’inflation. Pour rappel, il y a près de 10,7 millions de français qui possèdent un LEP. Il s’agit d’un produit d’épargne destiné aux ménages les plus modestes, avec des conditions de ressources. Le taux d’intérêt du LEP subit deux révisions chaque année, plus précisément en janvier et en juillet.

Selon l’arrêté du 27 janvier 2021 qui porte sur les taux d’intérêt des produits d’épargne réglementés, celui du LEP correspond au niveau le plus élevé entre le livret A avec une majoration de 0,5 point et celui de l’inflation pendant les 6 derniers mois. Ceci dit, la prochaine révision de cet indice est donc prévue vers la moitié du mois de juillet 2024 via la Banque de France. Son application entrera en vigueur à partir du 1er août en tenant compte de l’augmentation des prix à la consommation hors tabac entre le mois de janvier et juin 2024.

Lire aussi :  Révision du taux LEP à partir de cette date : ce que cela signifie pour les épargnants !

Une baisse qui devrait être maîtrisée

Depuis le début de l’année, l’inflation recule peu à peu tous les mois. D’après les données publiées par l’Insee le mercredi 15 mai dernier, la hausse des prix s’est établie sur un an à + 2,2% en mars, contre + 2,9% en février et + 3,1% en janvier. Évidemment, cette nouvelle devrait ravir tous les Français qui souffrent de l’inflation depuis des mois. Pourtant, elle n’est pas très bien accueillit pour ceux qui possèdent un LEP. En effet, cette situation se traduit par une baisse du taux de rémunération de ce produit d’épargne au mois d’août prochain.

Quoi qu’il en soit, la chute des taux d’intérêt du LEP ne devrait pas être vertigineuse d’après les prévisions des professionnels. Rappelons justement que son taux ne peut pas être inférieur à celui du livret A. Or, ce dernier est gelé à 3% jusqu’au 1er février 2025. Ainsi, malgré le ralentissement de la hausse du prix à la consommation qui devrait se poursuivre dans les mois à venir, la rémunération du LEP ne devrait donc pas aller au-delà de 3,5% pendant le reste de l’année 2024.

Lire aussi :  La consommation continue de chuter en France et ce n'est vraiment pas une bonne nouvelle pour ces secteurs

Par ailleurs, les détenteurs du LEP espèrent encore une fois que le ministre de l’Économie et des Finances prenne la décision de ne pas se conformer à la règle. En effet, il faut rappeler qu’au 1er février, période de la première révision des taux, la moyenne du taux d’inflation sur 6 mois précédents devait entraîner un taux à 4,4%, celui-ci était finalement fixé à 5%. Cela dit, les épargnants croisent les doigts pour que ce même scénario se reproduise en août.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles