En France, le pourcentage de filles dans les écoles d'ingénieurs est toujours aussi choquant

En France, le pourcentage de filles dans les écoles d’ingénieurs est toujours aussi choquant

Dans un monde où la science et la technologie jouent un rôle de plus en plus important, il est essentiel d’encourager les jeunes femmes à poursuivre des études dans ces domaines. Pourtant, une récente enquête révèle que 40% des étudiantes en écoles d’ingénieurs sont découragées de continuer leurs études scientifiques.

Quels sont les facteurs qui contribuent à cette tendance inquiétante ? Comment peut-on inverser la vapeur pour favoriser une représentation féminine plus équilibrée dans le domaine de l’ingénierie ? Cet article se penche sur ces questions cruciales et propose des pistes de réflexion pour améliorer la situation.

La féminisation des filières scientifiques et numériques : une évolution contrastée

Selon l’enquête Gender Scan 2023, la présence féminine dans les emplois de haute technologie en France reste stable, malgré une mobilisation accrue des écoles d’ingénieurs. En effet, le pourcentage de femmes diplômées de ces établissements n’a pas bougé depuis une décennie.

Par ailleurs, on note une augmentation notable du nombre de femmes diplômées dans le secteur numérique depuis 2017, bien que leur part parmi les diplômés de ce domaine demeure faible. Ces chiffres mettent en lumière la complexité du défi à relever pour atteindre une véritable parité dans ces secteurs clés.

Lire aussi :  Évolution du salaire des stagiaires en 2024 : Jusqu'à combien pourront-ils toucher ?

Les défis rencontrés par les étudiantes dans les filières STIM et numériques

Le parcours des femmes dans les filières scientifiques, technologiques, d’ingénierie et mathématiques (STIM) ainsi que le numérique est semé d’embûches. Stress, manque de confiance en soi, ambiance délétère et sexisme sont autant de facteurs qui ont contribué à une baisse de 6% du nombre de diplômées STIM entre 2013 et 2020.

De plus, l’étude révèle qu’une femme sur trois a été dissuadée de s’orienter vers ces domaines, souvent par son entourage familial ou ses enseignants. Ces obstacles ont un impact direct sur la représentation féminine dans ces secteurs pourtant porteurs d’avenir.

Actions pour lutter contre le sexisme et promouvoir les filières scientifiques auprès des jeunes femmes

Face à ces défis, de nombreuses initiatives sont mises en place pour encourager les jeunes femmes à s’orienter vers les filières STIM et numériques. Les écoles d’ingénieurs se mobilisent activement pour combattre le sexisme, un fléau persistant dans ces domaines où les femmes restent minoritaires.

Lire aussi :  Boursicoter quand on est étudiant

Des dispositifs de suivi et d’accompagnement ont été instaurés, avec une sensibilisation accrue : en 2023, plus de la moitié des étudiantes étaient informées de leur existence. Cependant, l’utilisation du dispositif d’alerte par les victimes de harcèlement sexuel reste faible, soulignant la nécessité d’une action continue pour créer un environnement sûr et inclusif.

Les initiatives visant à promouvoir la représentation féminine dans les filières scientifiques et numériques ne se limitent pas aux écoles d’ingénieurs. Des partenariats entre institutions éducatives, entreprises et organismes gouvernementaux sont également encouragés pour mettre en place des programmes de mentorat, des stages et des événements visant à inspirer et soutenir les jeunes femmes dans leur parcours académique et professionnel.

Malgré ces efforts, une attention continue est nécessaire pour identifier et éliminer les obstacles persistants afin de créer des opportunités équitables dans ces secteurs.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles