Cumuler RSA et salaire c’est possible voici les conditions à réunir !

Cumuler RSA et salaire c’est possible : voici les conditions à réunir !

Le revenu de solidarité active (RSA) est une prestation sociale qui vise à garantir un minimum de ressources aux personnes sans emploi ou ayant de faibles revenus.

Entre autres avantages, vous pouvez bénéficier de ce dispositif tout en recevant votre salaire. L’essentiel, c’est de remplir les conditions requises et le tour est joué. Ce petit guide vous donne tous les détails.

Les exigences pour le cumul

Premier élément important, vous devez être âgé de plus de 25 ans ou avoir au moins un enfant à charge. De même, il est important de résider en France de manière stable et effective. La dernière condition, c’est que vos ressources soient inférieures au montant du RSA auquel vous prétendez.

À titre de précision, la valeur de l’allocation varie en fonction de votre situation familiale et du nombre de personnes à votre charge. Par exemple, pour une personne seule sans enfant, le montant est de 564,78 euros par mois en 2023. Pour un couple avec deux enfants, il est de 1 256,64 euros par mois.

Lire aussi :  Comment quitter son emploi et être certain d'obtenir les allocations chômages de France Travail ?

Si vous percevez un salaire, il sera pris en compte dans le calcul de vos ressources, mais pas intégralement. En effet, il existe un abattement forfaitaire de 62 % sur les revenus d’activité, qui permet de ne pas pénaliser les personnes qui travaillent. Ainsi, si vous gagnez 1 000 euros mensuellement, seuls 380 euros seront retenus comme ressources.

Avantages du cumul

En associant judicieusement le revenu de solidarité active à votre salaire, vous constatez une nette amélioration de votre pouvoir d’achat.

Cette combinaison avantageuse a également un impact positif sur votre vie professionnelle. Non seulement vous demeurez connecté au tissu professionnel, mais vous saisissez également l’opportunité de perfectionner vos compétences, renforçant ainsi votre position sur le marché du travail.

Le cumul vous permet aussi de conserver vos droits sociaux. Il s’agit notamment de la couverture maladie universelle (CMU), de l’aide au logement (APL) et de la prime d’activité.

De plus, si vous recevez le RSA en plus d’un salaire, vous pouvez bénéficier d’une prime mensuelle de 150 euros pendant trois mois. Elle encourage la reprise d’activité et soutient les travailleurs modestes. La condition pour profiter de ce dernier avantage est de travailler au moins 78 heures par mois.

Lire aussi :  Nouvelle réforme RSA : ce qu’il faut savoir sur les obligations d’activité

Comment faire la demande de cumul du RSA et d’un salaire ?

Le processus est simple. Rapprochez-vous de la caisse d’allocations familiales (CAF) ou du centre communal d’action sociale (CCAS) de votre lieu de résidence. Sur place, vous devrez remplir un formulaire et fournir les documents suivants :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Une déclaration de ressources ;
  • Un bulletin de salaire.

Il est également important d’actualiser sa situation tous les trois mois. Eh oui ! Pour cela, veillez toujours à déclarer vos revenus d’activité de même que les éventuels changements dans votre situation familiale.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur