Complémentaire santé solidaire une avancée majeure pour les allocataires dès cette date

Complémentaire santé solidaire : une avancée majeure pour les allocataires dès cette date !

Dès juillet 2024, l’accès à la Complémentaire Santé Solidaire sera simplifié pour un plus grand nombre d’allocataires. Cette mesure vise à faciliter l’accès aux soins et à améliorer la couverture santé des personnes les plus démunies.

Cet article vous apportera toutes les informations nécessaires sur cette évolution majeure de notre système de santé. Quels seront les bénéficiaires concernés ? Comment cette simplification se traduira-t-elle concrètement ? Restez connectés pour découvrir les réponses à ces questions et bien plus encore dans cet article dédié à la Complémentaire Santé Solidaire.

La Complémentaire santé solidaire : une couverture en hausse mais encore sous-utilisée

Depuis sa mise en place le 1er novembre 2019, la Complémentaire santé solidaire (C2S) offre aux personnes à faibles revenus une couverture complémentaire de qualité, financée par l’Assurance maladie.

En juin 2023, elle protégeait 7,4 millions de Français, soit une augmentation de 3,8 % entre décembre 2021 et décembre 2022, selon un rapport annuel publié en février 2024 par la Sécurité sociale. Malgré ces chiffres encourageants, le taux de non-recours global à la C2S reste élevé, estimé à 44 % en 2021. Pour y remédier, des mesures ont été prises pour faciliter son attribution à d’autres bénéficiaires de minima sociaux.

Lire aussi :  Assurance vie : comment désigner son concubin comme bénéficiaire ?

Facilitation de l’accès à la C2S pour les bénéficiaires du RSA et de l’Aspa

Depuis 2022, l’accès à la Complémentaire santé solidaire (C2S) a été simplifié pour les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) et de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Les premiers reçoivent automatiquement la C2S sans frais, sauf s’ils s’y opposent.

Quant aux seconds, ils sont présumés éligibles à la C2S avec une participation financière et peuvent en bénéficier sans déclaration de ressources, sous réserve d’inactivité professionnelle durant les trois mois précédant la demande.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2024 vise à étendre cette facilitation d’accès à d’autres bénéficiaires de minima sociaux, encore trop nombreux à ne pas recourir à ce dispositif.

Extension progressive des droits à la C2S dès juillet 2024

Dès le 1er juillet 2024, l’extension des droits à la Complémentaire santé solidaire (C2S) sera mise en œuvre progressivement. Les allocataires de l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) seront les premiers concernés, suivis par les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) en juillet 2025 et enfin ceux de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et du contrat d’engagement jeune (ACEJ) en juillet 2026.

Lire aussi :  La prime de déménagement de la CAF, personne n'en parle, pourtant vous y avez droit !

Ces derniers pourront bénéficier de la C2S avec une participation financière, sous certaines conditions. Pour simplifier les démarches, il est prévu que la demande de C2S soit intégrée directement à la demande des allocations concernées.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles