Comment la réforme de l'ISR en 2024 pourrait vous faire gagner de l'argent

Comment la réforme de l’ISR en 2024 pourrait vous faire gagner de l’argent

La réforme fiscale de 2024 est sur toutes les lèvres. Mais savez-vous comment ce changement d’impôts peut vous aider à économiser de l’argent ? Dans cet article, nous allons décortiquer cette nouvelle loi et vous montrer comment elle peut avoir un impact positif sur votre portefeuille.

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, il est essentiel de comprendre ces modifications pour optimiser votre situation fiscale. Alors, prêt à découvrir comment la réforme fiscale de 2024 pourrait être une aubaine pour vos finances ?

La loi de finances 2024 : Pas de baisse d’impôt mais une révision du barème

La loi de finances pour l’année 2024 ne prévoit pas une diminution de l’impôt sur le revenu, mais plutôt une modification du barème. Les seuils d’imposition seront ajustés en fonction de l’inflation actuelle.

Par conséquent, les contribuables dont les salaires n’ont que légèrement augmenté devraient voir leur charge fiscale diminuer en 2024. Cette stratégie vise à atténuer les effets de l’inflation et à éviter une imposition plus élevée pour ceux dont les revenus ont augmenté, mais dont le pouvoir d’achat a stagné ou diminué.

Lire aussi :  Qui sont les retraités exempts de prélèvements sociaux sur leurs pensions ?

Qui sont les gagnants de cette réforme fiscale ?

Cette révision du barème fiscal devrait avantager principalement les salariés dont la hausse de salaire a été modeste. En effet, si leur augmentation de revenus a été inférieure ou égale à l’inflation, ils n’ont pas réellement bénéficié d’un gain financier.

Sans cette réforme, beaucoup auraient vu leurs impôts augmenter, surtout s’ils passaient dans une tranche supérieure. Le nouveau seuil d’imposition prévu pour 2024 est fixé à 11 294 euros, contre 10 777 euros précédemment. Ainsi, ceux dont le salaire a augmenté de moins de 4,8% en 2023 paieront mécaniquement moins d’impôts sur le revenu.

Coût de la réforme pour l’État et impact sur les contribuables

L’impact économique de cette mesure est double. Pour l’État, elle représente un coût estimé à 6,1 milliards d’euros. Côté contribuables, environ 320 000 salariés ne basculeront pas dans l’ISR grâce à cette réforme.

Le gain variera en fonction des revenus, des augmentations de salaire et du nombre de parts fiscales du foyer. Ainsi, ceux dont le salaire a augmenté plus que l’inflation paieront davantage d’impôts, mais moins qu’en absence de revalorisation du barème.

Lire aussi :  Voici 7 nouveautés qui vont fortement impacter votre porte-monnaie ce mois-ci !
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles