Combien d’années de mariage pour toucher la pension de réversion

Combien d’années de mariage pour toucher la pension de réversion ?

La pension de réversion est un dispositif qui permet au conjoint survivant de bénéficier d’une partie de la retraite du défunt. Mais pour y avoir droit, il faut bien évidemment respecter certaines conditions, qui dépendent du régime de retraite auquel appartenait le défunt.

Quels sont les critères à remplir selon le régime général de la Sécurité sociale et les régimes complémentaires ? Comment faire pour demander votre réversion ?

Le régime général de la Sécurité sociale

Il concerne la majorité des salariés du secteur privé. Afin de toucher la pension de réversion, il suffit d’avoir été marié avec le défunt au moment de son décès, ou d’être son ex-conjoint non remarié. À vrai dire, la durée du mariage n’a pas d’importance. Par contre, vous devez :

  • Avoir au moins 55 ans (ou 51 ans si le décès est survenu avant 2009) ;
  • Ne pas dépasser un certain plafond de ressources, qui varie selon la situation familiale ;
  • Ne pas être divorcé du défunt, sauf si celui-ci n’a pas refait sa vie.
Lire aussi :  Découvrez l’aide financière méconnue pour optimiser votre chauffage et réduire vos dépenses d’énergie !

La pension de réversion représente 54 % de la retraite de base du défunt. Vous pouvez la cumuler avec d’autres réversions ou des revenus d’activité, dans la limite du plafond de ressources. Pour connaître les dates de versement, consultez notre calendrier détaillé.

Les régimes complémentaires

Ce sont les caisses de retraite Agirc-Arrco qui les gèrent. Pour toucher la pension de réversion, vous devez avoir été marié au moins deux ans avec le défunt, sauf si :

  • Le décès est dû à un accident du travail ou à une maladie professionnelle ;
  • Vous avez eu au moins un enfant ensemble ;
  • Le mariage a eu lieu avant que le défunt ne prenne sa retraite.

Les conditions d’âge et de ressources sont également différentes. Vous devez :

  • Avoir au moins 55 ans (ou 60 ans si le décès est survenu avant 2019) ;
  • Ne pas dépasser un certain plafond de revenus, qui est calculé en fonction du montant de la réversion.
Lire aussi :  Ma Prime Rénov', plus facile à obtenir qu'on ne le croit avec cette astuce

La pension de réversion représente 60 % de la retraite complémentaire du défunt. Vous pouvez la cumuler avec d’autres pensions de réversion ou des revenus d’activité, sans aucune limitation de montant.

Comment faire valoir vos droits ?

Pour demander votre réversion, vous devez contacter les caisses de retraite concernées par le régime de retraite du défunt. Il est également possible de consulter le site officiel de l’Assurance retraite, qui vous propose un simulateur en ligne, un guide pratique et un formulaire de demande. Bien entendu, il existe également d’autres moyens que vous pouvez utiliser.

Mabourse.fr est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur