Chèques-vacances pour cet été à prix réduit, découvrez comment en profiter !

Chèques-vacances pour cet été à prix réduit, découvrez comment en profiter !

Les chèques-vacances sont de retour. Les ménages éligibles pourront en profiter pleinement cet été. Comment ça marche ?

Êtes-vous éligible aux chèques-vacances cette année ?

Proposé par l’ANCV (Association nationale des chèques-vacances), le chèque-vacances est toujours d’actualité en 2024. Il n’y a pas vraiment de critères d’éligibilité imposés pour y prétendre. De fait, l’employeur n’est pas obligé d’octroyer ce dispositif aux salariés. Et, ces derniers, le cas échéant, peuvent refuser ce chèque-vacances.

En principe, l’employeur règle une partie des chèques-vacances (via une participation directe ou une subvention au comité social et économique). Le reste est à la charge du salarié selon différents paramètres. Prenons par exemple le cas d’un salarié du secteur privé. Son revenu et le nombre d’enfants à charge passent au crible pour chiffre sa participation au dispositif. Pour un agent public, son statut et sa rémunération brute rentrent dans le calcul.

Bien entendu, il faut formuler une demande au préalable pour bénéficier d’un chèque-vacances. Pour un salarié du privé, il suffit de solliciter son employeur, son CSE ou ses délégués du personnel. Pour un agent public de l’Etat, il faut adresser cette demande à la Direction des ressources humaines, à l’association du personnel ou au Comité national d’action sociale.

Lire aussi :  MaPrimeRénov’ 2024 : Envol attendu pour l’accompagnement à la rénovation énergétique

Notons que les chèques-vacances sont réservés aux agents (en activité) de la fonction publique d’Etat, et ce, depuis le 1er octobre 2023. Néanmoins, les retraités qui ont déposé une demande avant cette date y sont encore éligibles.

Voici des cas d’utilisation des chèques-vacances

Les bénéficiaires des chèques-vacances disposent de plusieurs options pour dépenser les sommes octroyées. Il peut s’agir d’un trajet en train, d’un séjour en camping ou d’une nuit à l’hôtel. Vous pouvez d’ailleurs utiliser ce dispositif pour payer l’entrée dans un parc de loisirs ou encore des musées.

Dans tous les cas, seule une partie de vos vacances ou de vos loisirs est couverte par votre chèque-vacances. Même les sites de réservation en ligne conventionnés par l’ANCV acceptent ce mode de paiement. Idem pour les différents prestataires intégrant ce réseau.

Il faut savoir que la durée de validité d’un chèque-vacance est de deux ans. En d’autres mots, les chèques octroyés cette année resteront valables jusqu’au 31 décembre 2026. Il existe deux formats distincts de chèques-vacances :

  • Le « chèque-vacances Classic », c’est-à-dire un carnet de chèques en coupures de 10, 20, 25 et 50 €.
  • Le « chèque-vacances Connect », en version digitale (utilisable uniquement sur Internet).
Lire aussi :  Assurance chômage : les indépendants touchés de plein fouet par les nouvelles règles

Bien entendu, vous pouvez échanger votre format Classic contre un format Connect, et vice-versa.

En fin de validité, vos chèques-vacances peuvent être échangés, jusqu’au 31 mars de l’année suivant leur expiration, pour la même somme (hors frais de traitement et d’envoi). Dans ce cas de figure, le montant des chèques doit être supérieur à 30 €.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles