Cet été, qui sera éligible aux nouvelles dispositions de l'allocation de rentrée scolaire

Cet été, qui sera éligible aux nouvelles dispositions de l’allocation de rentrée scolaire ?

La période estivale réserve de belles surprises cette année. Parmi celles, citons notamment l’allocation de rentrée scolaire.

Une aide financière très attendue, soumise à des conditions d’éligibilité. Lesquelles ?

Zoom sur l’allocation de rentrée scolaire (ARS)

Pour soutenir financièrement les familles modestes, la CAF ou la MSA va leur verser une aide spéciale. Celle-ci s’apparente à l’ARS (allocation de rentrée scolaire) dont le montant oscille entre 416 € et 455 € selon l’âge de l’enfant scolarisé.

En pratique, si vous avez un enfant scolarisé de 6 à 10 ans, vous pouvez potentiellement bénéficier de 416 € au titre de l’ARS pour l’année scolaire 2024-2025. Son montant s’élève à 439 € pour un enfant de 11 à 14 ans, contre 455 € pour un enfant de 15 à 18 ans.

Mais de nouveaux plafonds de ressources sont prévus en 2024. Au-delà de 27 141 €, vous ne pouvez pas bénéficier de l’ARS même si vous avez un enfant à charge. Le plafond progresse à 32 588 avec deux enfants à charge, puis à 38 443 € avec trois enfants. Il faut ajouter 6 263 € par enfant supplémentaire à partir du quatrième enfant.

Lire aussi :  La solidarité à la source : Zoom sur cette nouvelle réforme de la CAF !

La liste des bénéficiaires de l’ARS sera élargie cette année

Bien entendu, les revenus retenus sont ceux d’il y a deux ans. Vous l’aurez compris, il s’agit des ressources déclarées en 2022. Pour vérifier leur montant, consultez vite votre avis d’imposition 2023, reçu l’année dernière. Notons que l’ARS a été revalorisé à hauteur de 4,6% au 1er avril dernier.

Une chose est certaine, cette allocation sera versée à la moitié du mois d’août prochain. Chaque année, des millions de familles modestes en bénéficient. En raison de la forte augmentation des plafonds d’attribution de l’ARS (+5%), de nouveaux foyers pourraient y accéder cette année.

Parmi les bénéficiaires potentiels, il y a notamment les ménages ayant déclaré des revenus stagnants voire baissiers en 2022 par rapport à 2021. Nous parlons ici des revenus nets catégoriels comprenant les revenus diminués des charges et des abattements fiscaux.

Dans l’éventualité où vos revenus sont légèrement supérieurs aux nouveaux plafonds en vigueur, vous pouvez bénéficier d’une allocation dégressive à la place de l’ARS. Celle-ci s’apparente à une allocation différentielle.

Lire aussi :  Le RSA versé par la CAF est souvent erroné en votre défaveur, voici comment savoir

Y a-t-il une démarche spécifique à faire pour prétendre à l’ARS ?

Les plafonds de ressources sont fixés selon le nombre d’enfants à charge dans le foyer fiscal. Parmi les nouveaux bénéficiaires potentiels de l’ARS, citons également les parents ayant déclaré la naissance d’un nouveau-né auprès de la Caf. Le cas échéant, vous n’avez aucune démarche à effectuer cette année. La somme correspondante sera versée sur votre compte mi-août.

Par ailleurs, il n’y a aucune démarche spécifique à faire si vos enfants scolarisés sont âgés de 6 à 15 ans. Mais ce ne sera pas le cas s’ils sont âgés de 16 à 18 ans. Dans ce cas de figure, vous devez vous rendre sur le site de la Caf ou de la MSA. Naviguez vers l’espace « Mon Compte », et renseignez-y si vos enfants sont élèves, apprentis ou étudiants.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles