Bourses et logement étudiant 2024-2025 les nouvelles dates et conditions

Bourses et logements étudiants 2024-2025 : les nouvelles dates et conditions

Les bourses et logements sont alloués aux étudiants de l’enseignement supérieur français. Bien sûr, il faudra remplir certaines conditions imposées pour y accéder.

Découvrez dans cet article les nouvelles dates d’attribution des bourses et logement étudiant 2024-2025 ainsi que les conditions d’éligibilité.

Les dates des bourses et logement étudiant 2024-2025

Si vous voulez avoir droit à des bourses, il faudra vous conformer aux différents critères requis. D’abord, il est recommandé de remplir votre dossier social étudiant ou DSE. Rendez-vous, pour cela, sur le portail dédié. Si vous disposez déjà d’un compte personnel il suffit de renseigner les informations demandées et y joindre vos justificatifs de scolarité ainsi que votre avis fiscal 2023. En l’absence d’un compte, il faudra en créer. Puis, il ne vous reste plus qu’à l’envoyer au centre régional des œuvres universitaires et scolaires ou Crous entre le 1er mars et le 31 mai 2024.

Concernant la demande logement étudiant, en revanche, elle se divise en deux phases bien précises. La première est appelée Phase principale et qui a déjà débuté le 7 mai et se termine le 2 juillet 2024. Elle est dédiée uniquement aux boursiers et non aux étudiants internationaux. Pour tous les étudiants confondus, il faudra attendre le 9 juillet 2024, la phase complémentaire.

Lire aussi :  APL en colocation, quel est le montant que vous pourrez percevoir ?

Bourses et logement étudiant 2024-2025 : comment y être éligible ?

Les conditions dépendent de votre statut. Il faut être âgé de 28 ans au moins au 1er septembre 2024. Un critère qui ne concerne pas les étudiants handicapés. Vous devez également être inscrit dans une formation initiale habilitée à bénéficier des étudiants boursiers. Les bourses et logements sont adressés à ceux qui ont une nationalité française, celle de l’espace économique européen ou d’un État membre de l’Union européenne.

Si vous êtes un étudiant étranger, vous devez être résident en France depuis 2 ans au minimum et avoir un titre de séjour valide. Il faut aussi avoir été affilié à un foyer fiscal établi en France, depuis au moins deux années.

Zoom sur les conditions d’attribution

Plusieurs facteurs sont pris en compte comme les revenus de votre famille. L’autorité compétente se base sur les revenus de 2022 dans l’avis d’imposition de 2023. Cela permettra de déterminer la situation financière d’un foyer. Les renseignements seront envoyés par le Consulat de France. Ensuite, le nombre d’enfants à charge fiscale est également pris en considération.

Lire aussi :  De nouvelles restrictions sur MaPrimeRénov’, les dossiers en cours seront-ils impactés ?

Cela se traduit sous forme de points : 4 points de charge pour chaque frère et sœur étudiant dans l’enseignement supérieur et 2 pour autres frères et sœurs. Enfin, la distance du lieu d’études avec celle du domicile familial est aussi un facteur important. 2 points de charge à partir de 250 km et 1 point de 30 à 249 km.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles