Assurance vie les avantages fiscaux qui en font un incontournable placement financier

Assurance vie : les avantages fiscaux qui en font un incontournable placement financier

L’assurance vie est souvent perçue comme un moyen de protéger ses proches en cas de décès. Pourtant, elle offre bien plus que cela. En effet, l’assurance vie se révèle être un placement financier aux multiples avantages, notamment sur le plan fiscal.

Dans cet article, nous allons explorer les bénéfices clés de l’assurance vie et démontrer pourquoi elle constitue une option d’investissement à la fiscalité exceptionnelle. Que vous soyez un investisseur aguerri ou un novice dans le domaine de la finance, découvrez comment l’assurance vie peut optimiser votre stratégie d’épargne et maximiser vos rendements financiers.

Assurance vie : un placement financier polyvalent et sécurisé

L’assurance vie se présente comme une solution d’épargne flexible et avantageuse, permettant de générer des revenus, de faire fructifier un capital ou même de spéculer en Bourse. Elle est particulièrement adaptée à la préparation de la retraite grâce à une épargne sécurisée, notamment sur le fonds en euros.

Lire aussi :  Assurances auto, habitation, mutuelle : préparez-vous à des augmentations en 2024

L’un des atouts majeurs de l’assurance vie réside dans sa liquidité : contrairement à certains produits d’épargne retraite, les fonds ne sont pas bloqués et peuvent être récupérés à tout moment. De plus, en cas de décès du souscripteur, les héritiers bénéficient souvent d’une exonération de droits de succession. Enfin, après huit ans, les plus-values et intérêts sont largement – voire totalement – exemptés d’impôt.

 

 

Les avantages fiscaux de l’assurance vie

La fiscalité de l’assurance vie est particulièrement attrayante, surtout après huit ans. Pour les versements effectués avant le 27 septembre 2017, les gains peuvent être soumis à l’impôt sur le revenu ou à une taxe variable selon l’âge du contrat.

Après huit ans, un abattement annuel de 4 600 euros (9 200 euros pour un couple) est appliqué sur les gains retirés, permettant souvent d’éviter l’impôt. Les versements postérieurs au 27 septembre 2017 sont soumis à une taxation forfaitaire de 12,8% en plus des prélèvements sociaux, mais bénéficient également de l’abattement après huit ans.

Lire aussi :  Cette option offerte par votre compagnie d'assurance vous permet de prendre gratuitement le taxi deux fois par an

En outre, si le contrat a été alimenté avant l’âge de 70 ans, il offre des avantages significatifs en matière de droits de succession.

Optimisation de la fiscalité et choix du contrat d’assurance vie

Pour optimiser la fiscalité de l’assurance vie, il est recommandé de ne pas retirer son épargne avant huit ans. Les contrats proposés par les banques traditionnelles, les cabinets d’assurances, les banques 100% Internet et les associations d’épargnants offrent des performances variables.

Il est donc essentiel de comparer ces différentes options pour choisir le contrat le plus adapté à ses besoins. À partir de 55 ans, afin de sécuriser son capital, il est conseillé de réduire la part investie en Bourse.

Enfin, confier la gestion du contrat à des experts peut être une option intéressante pour un coût modéré, permettant ainsi de bénéficier de leur expertise tout en se libérant des contraintes de gestion.

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles