ASS Vous n'aurez plus droit à l'Allocation de Solidarité Spécifique si vous dépassez ce salaire

ASS : Vous n’aurez plus droit à l’Allocation de Solidarité Spécifique si vous dépassez ce salaire

En fin de droits, les chômeurs peuvent obtenir une Allocation de solidarité spécifique / ASS, versée par le Pôle emploi. Pour prétendre à cette aide en revanche, il est essentiel de respecter quelques conditions. Si vous voulez en profiter, il y a un minimum de salaire à ne pas dépasser. Focus !

ASS : comment y être éligible ?

L’ASS est une aide destinée à ceux qui ne perçoivent plus d’allocation chômage. Afin d’en bénéficier, vous devez dans un premier temps être à la recherche d’emploi ou plus précisément être apte au travail. Vous devez aussi avoir épuisé vos droits de chômage comme la rémunération de fin de formation RFF ou l’aide au retour à l’emploi / ARE.

Vous devez également avoir effectué des activités professionnelles au moins pendant 5 ans dans les 10 dernières années. Et ce, quel que soit le contrat de travail, qu’il s’agisse d’un CDI, un intérim, une alternance ou un CDD. En revanche, les stages ne sont pas inclus.

Lire aussi :  Découvrez toutes les aides régionales pour étudiants en 2024 : bourses, subventions, et plus

À noter que si vous avez décidé d’arrêter le travail pour vous occuper de vos enfants, la durée de 5 ans est réduite d’un an/enfant. Et ce, dans une limite de 3 ans.

S’il n’y a pas d’âge minimum pour bénéficier d’une ASS, il existe un âge maximal. Vous n’y avez pas droit si vous avez cotisé suffisamment pour jouir d’une retraite à taux plein. Et ce, même si vous n’avez pas encore atteint l’âge légal pour partir à la retraite.

Quid du montant à ne pas dépasser ?

Le calcul du montant de l’allocation de solidarité spécifique varie selon le plafond de ressources financières du bénéficiaire et de sa situation maritale. Concrètement, si vous êtes célibataire et souhaitez obtenir une ASS, votre revenu mensuel doit être inférieur ou égal à 1271,90 euros, contre 1997,70 euros pour un couple.

ASS : zoom sur son montant

Depuis le 1er avril 2023, l’ASS a été assujettie à une revalorisation notable à hauteur de 5,6%. Ainsi, le montant journalier de l’aide est égal à 18,17 euros tandis que pour un mois de 30 jours, il s’élève à 540,10 euros.

Lire aussi :  Demande de bourse étudiant dès le 1er mars : voici ce qu’il faut faire

Il convient de rappeler que l’ASS n’est pas cumulable avec les IJSS ou les indemnités journalières de sécurité sociale que les bénéficiaires reçoivent en cas de congé de maternité ou de paternité et d’arrêt maladie. L’ASS prend fin également si vous suivez une formation rémunérée.

En revanche, si vous avez arrêté de vous inscrire en tant que demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi, vous pouvez reprendre le reste des droits de ce dispositif. Pour ceux qui ont fini par trouver du travail, ils ont la possibilité de conserver le bénéfice de l’aide pendant 3 mois.

Pour demander une ASS, rendez-vous directement sur votre espace personnel.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles