ASS supprimée voilà ce qui la remplace pour les allocataires

ASS supprimée : voilà ce qui la remplace pour les allocataires

Dans cet article, nous allons aborder une question cruciale qui concerne les bénéficiaires de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) : la suppression de l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS). Cette décision a suscité de nombreuses inquiétudes parmi les personnes concernées.

Face à cette situation, le gouvernement a promis d’agir pour atténuer les conséquences potentiellement négatives de cette mesure. Nous vous invitons à découvrir dans ce billet les détails de cette action gouvernementale promise et son impact sur les bénéficiaires de l’AAH. Restez connectés pour comprendre comment ces changements pourraient affecter votre situation personnelle ou celle de vos proches.

Le Premier ministre annonce la suppression de l’ASS

Lors de son discours de politique générale le 30 janvier, le Premier ministre Gabriel Attal a dévoilé un changement majeur dans le système d’aides sociales français : la suppression de l’allocation de solidarité spécifique (ASS).

Cette prestation sociale, actuellement perçue par environ 300 000 Français, sera remplacée par le revenu de solidarité active (RSA), déjà versé à plus de deux millions de personnes modestes. Selon le chef du gouvernement, cette mesure vise à encourager l’emploi des seniors.

Lire aussi :  Parent isolé : une initiative législative prometteuse pour reconnaître leurs droits

Toutefois, cette décision suscite l’inquiétude chez les 15 000 bénéficiaires qui cumulent ASS et allocation aux adultes handicapés (AAH), car il n’est pas possible de cumuler AAH et RSA.

 

Transfert de l’ASS au RSA : implications et objectifs

Le passage de l’ASS au RSA ne laissera pas les allocataires sans ressources. En effet, ils deviendront automatiquement bénéficiaires du RSA. Contrairement à l’ASS, qui permet aux chômeurs en fin de droits de continuer à cotiser pour leur retraite, le RSA n’offre pas cette possibilité.

Le gouvernement entend ainsi mettre un terme à la situation actuelle où des milliers de Français âgés de 55 ou 60 ans peuvent atteindre l’âge de la retraite sans reprendre d’activité. Cependant, ce changement soulève des inquiétudes chez ceux qui cumulent ASS et AAH.

Lire aussi :  France Travail dévoile les dates d’actualisations et de virements des allocations chômage en 2024

Impact financier et recherche de solutions pour les allocataires cumulant ASS et AAH

La suppression de l’ASS pose un problème majeur pour environ 15 000 personnes qui bénéficient à la fois de cette aide et de l’allocation aux adultes handicapés (AAH). En effet, contrairement à l’ASS, le RSA ne peut pas être cumulé avec l’AAH.

Cette situation pourrait entraîner une perte financière significative pour ces individus. Face à cette problématique, le cabinet de Fadila Khattabi, ministre déléguée en charge des personnes handicapées, a assuré qu’ils travaillent avec tous les services de l’État pour trouver une solution durable. Cependant, aucune information précise n’a encore été communiquée sur les mesures envisagées pour résoudre ce problème.

Dans l’optique de mieux comprendre les répercussions de la suppression de l’ASS et son remplacement par le RSA, il serait pertinent d’explorer les opinions et préoccupations exprimées par les associations et les défenseurs des droits des personnes handicapées.

Lire aussi :  Ma Prime Rénov', plus facile à obtenir qu'on ne le croit avec cette astuce

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez les meilleures actualités par mail 1 fois par semaine
(analyses éclairées et informations qui vous intéresseront assurément !)

Adresse e-mail non valide
Nous ne vous spammerons pas, vous pouvez en être sûr(e). Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous les articles de l'auteur