Adieu au malus Agirc-Arrco en avril : comment votre pension va augmenter

Adieu au malus Agirc-Arrco en avril comment votre pension va augmenter

L’heure est à la bonne nouvelle pour les futurs retraités ! Le malus Agirc-Arrco, qui impactait jusqu’à présent le montant de votre pension de retraite, prend fin dès le 1er avril. Quels sont les gains potentiels que vous pouvez espérer ? Comment cette mesure va-t-elle influencer votre future retraite ?

Cet article se propose de répondre à toutes vos interrogations et de vous aider à mieux comprendre les implications de cette suppression. Alors, si vous êtes sur le point de prendre votre retraite ou si vous souhaitez simplement en savoir plus sur ce sujet d’actualité, poursuivez votre lecture.

Fin du malus Agirc-Arrco : quels changements pour les retraités ?

À partir du 1er avril, le malus de 10% appliqué sur les pensions de retraite complémentaire Agirc-Arrco sera définitivement levé. Cette mesure, mise en place en 2019, visait à encourager les travailleurs du secteur privé et agricole à prolonger leur activité au-delà de l’âge légal de départ à la retraite. Elle concernait spécifiquement ceux nés après 1957 qui étaient éligibles à une retraite à taux plein.

Lire aussi :  L’AJPA (Allocation Journalière de Proche Aidant) a été revue à la hausse en 2024

Comprendre le système de bonus/malus Agirc-Arrco

Le malus Agirc-Arrco, aussi appelé coefficient de solidarité, réduisait la pension complémentaire des retraités du secteur privé ou agricole de 10% pendant trois ans, jusqu’à l’âge de 67 ans maximum. Pour éviter cette minoration, les assurés devaient repousser leur départ à la retraite d’un an minimum.

Un report de deux ans offrait un bonus de 10% sur la retraite complémentaire pour une année. Ce bonus augmentait avec la durée du report, atteignant 30% pour un report de quatre ans ou plus. Cependant, suite à la réforme des retraites de 2023 qui a repoussé progressivement l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans.

Les bénéficiaires de la suppression du malus Agirc-Arrco

Cette abolition du malus profitera principalement aux retraités ayant cotisé un nombre important de points à l’Agirc-Arrco. En effet, plus le nombre de points cotisés est élevé, plus le gain lié à la suppression du malus sera conséquent.

Lire aussi :  Alternative au chèque énergie : une nouvelle aide pour la rénovation de logements

Ainsi, les cadres, qui cotisent généralement davantage que les employés, seront les grands gagnants de cette mesure. Par exemple, pour une pension complémentaire de 800€ par mois avant application du malus, le gain mensuel sera de 80€, soit près de 3 000€ sur trois ans. Cependant, il convient de noter que le bonus accordé en cas de report du départ à la retraite a été supprimé pour certains retraités.

Les avantages de la fin du malus Agirc-Arrco pour les retraités

La fin du malus Agirc-Arrco représente une avancée significative pour les futurs retraités, apportant des changements substantiels à leur pension de retraite. Cette suppression marque une étape importante dans l‘évolution des régimes de retraite complémentaire, offrant aux retraités une perspective plus favorable pour leurs finances à l’heure de la retraite.

Avec la levée de ce malus, les retraités pourront bénéficier pleinement de leur pension sans la réduction de 10%. Cela représente un soulagement financier pour de nombreux retraités qui ont contribué activement au système de retraite tout au long de leur carrière.

Lire aussi :  Calendrier des pensions 2024 : à quelle date seront versées les pensions de base et complémentaire ?
justin malraux

Directeur éditorial de MaBourse.fr, site d'acutalités indépendant sur lequel vous retrouvez quotidiennement des analyses pointues.