620 euros pour votre enfant des milliers de parents passent à côté

620 euros pour votre enfant : des milliers de parents passent à côté !

Êtes-vous parent ? Saviez-vous que l’État vous doit 620 euros pour chaque enfant que vous avez ? C’est une somme non négligeable qui pourrait certainement aider à couvrir les dépenses liées à l’éducation de vos enfants.

Mais comment réclamer cet argent ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article. Nous vous guiderons pas à pas pour comprendre ce droit, savoir si vous y êtes éligible et, le cas échéant, comment faire valoir votre demande. Alors, prêt à récupérer ce qui vous est dû ? Restez avec nous pour découvrir comment procéder.

Les bénéfices fiscaux insoupçonnés pour les parents

Alors que la période de déclaration d’impôts approche, nombreux sont les foyers qui ignorent encore l’existence de certains avantages fiscaux. En effet, au-delà des crédits d’impôt bien connus comme celui lié à la garde d’enfants en crèche, utilisé par près de deux millions de ménages, d’autres restent méconnus et donc peu sollicités.

Ces derniers peuvent pourtant permettre aux parents ayant des enfants à charge de toucher en moyenne 620 euros. Dans cet article, nous allons vous expliquer le fonctionnement du crédit d’impôt, souvent comparé à un « impôt négatif », et mettre en lumière ces avantages fiscaux souvent ignorés.

Lire aussi :  Quelles aides pouvez-vous obtenir aujourd'hui en France ? Ce simulateur officiel vous révèle tout

Le crédit d’impôt pour frais de garde d’enfant : une aubaine à saisir

Le crédit d’impôt pour frais de garde d’enfant de moins de 6 ans est un dispositif fiscal avantageux, mais souvent négligé. Il permet aux parents de récupérer 50% des dépenses engagées pour la garde de leur enfant, jusqu’à 3 500 euros par an et par enfant, soit un crédit d’impôt pouvant atteindre 1 750 euros.

Ce dispositif s’applique non seulement aux frais de crèche ou d’assistante maternelle, mais aussi aux garderies périscolaires, haltes-garderies et centres de loisirs. Pour en bénéficier, il suffit de demander une attestation fiscale à l’établissement concerné et de reporter le montant sur sa déclaration de revenus. Attention toutefois, seuls les frais de garde sont éligibles, pas ceux de cantine.

Comment rectifier sa déclaration et récupérer le crédit d’impôt non réclamé

Si vous avez omis de déclarer vos frais de garde, pas de panique. Il est possible de corriger votre déclaration. Une fois l’erreur signalée, l’administration fiscale recalcule le montant dû et verse le crédit d’impôt correspondant.

Lire aussi :  Augmentation des pensions pour les seniors : comment profiter d'une révision de droits en 2023 ?

En 2021, près de deux millions de foyers ont bénéficié de ce crédit d’impôt, avec un gain moyen de 620 euros selon les données des Finances Publiques. Cependant, chaque année, des milliers de ménages passent à côté de cette opportunité financière. N’hésitez donc pas à vérifier votre déclaration pour ne pas manquer cet avantage fiscal.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune information importante et recevez les directement par email!

Adresse e-mail non valide
justin malraux
Justin Malraux

En tant que Conseiller et Expert Financier, je partage quotidiennement des analyses pointues sur MaBourse.fr.

Voir tous ses articles